le scorbut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le scorbut

Message  hinomura le Dim 18 Jan 2009 - 11:53

Qu'est ce le scorbut:
Une carence massive et prolongée d'acide ascorbique(vitamine c)dans un régime alimentaire est cause de scorbut.Notre organisme a besoin de 60-90mg environ de vitamine c par jour.Cet apport doit être fourni par une consommation régulière de fruits et légumes car notre organisme n'est,en effet,pas capable de la synthétiser

Symptômes:
Le scorbut se caractérise par de la cachexie(grave dépérissement de l'organisme)et des hémorragies multiples.Il se traduit par une faiblesse progressive,de la fatigue,de la mélancolie dépressive,une purulence des gencives,un déchaussement des dens,des douleurs et des gonflements aux articulations,des hémorragies et des ecchymoses sous épidermiques
Cette maladie a une période d'incubation de 3 à 12 mois chez l'adulte et ne se manifeste en général que vers le 12ème mois chez l'enfant

Remède:
On peut trouver un bon apport de vitamine c dans tous les fruits et légumes frais,et plus particulièrement dans les citrons,les oranges,les fraises,les mandarines,le melon,les choux et choux-fleurs,les brocolis,les petits pois,les épinards,le persil
avatar
hinomura
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 173
Age : 43
Localisation : Hell's Kitchen
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le scorbut

Message  Admin le Dim 18 Jan 2009 - 16:52

Sâle affection que le scorbut, bien connu des marins, surtout entre le 14eme et 18eme siècle,
de nos jours c'est essentiellement dans les pays sous développés qu'on la retrouve.

Je me pose tout de même une question, peut on consommer des aliments sèchés ou de la conserve,
ayant donc une alimentation privée de vitamine C et compenser cette carence par des pastilles de
vitamine C? Ca pourrait s'avérer utile surtout s'il n'est pas possible d'accéder à des fruits ou légumes frais.
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 26/12/2008

http://www.survivalisme-attitude.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le scorbut

Message  hinomura le Dim 18 Jan 2009 - 16:57

BurtGummer a écrit:Je me pose tout de même une question, peut on consommer des aliments sèchés ou de la conserve,
ayant donc une alimentation privée de vitamine C et compenser cette carence par des pastilles de
vitamine C? Ca pourrait s'avérer utile surtout s'il n'est pas possible d'accéder à des fruits ou légumes frais.

je pense que c'est jouable
avatar
hinomura
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 173
Age : 43
Localisation : Hell's Kitchen
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le scorbut

Message  Invité le Jeu 22 Avr 2010 - 16:11

La vitamine C, se détruit à la lumière, à la chaleur et au temps, elle est soluble dans l'eau.

L'apport en vitamine C de synthèse ne doit pas dépasser 1 g/j, si l'apport naturel est insuffisant. Plus ne sert à rien, il n'y a pas de risque de surdosage puisqu'elle s'élimine par les mictions.

Parmi les légumes et condiments en contenant, on oublie la pomme de terre (crue, mais pas géniale pour la saveur) et l'oignon.

Le fruit indigène à l'Europe qui en contient le plus est le cassis.

En principe une alimentation comportant des fruits et des légumes frais suffit aux besoins quotidiens.

Le rat a la faculté de l'emmagasiner dans sa chair. Beaucoup de marins avant la découverte bénéfique du jus de citron, menacés de famine, échappèrent au scorbut pour avoir manger des rats. Les équipages de Bougainville lors de son tour du monde s'en préservèrent ainsi, pas tous hélas.

_____________
Un peu d'histoire.

Tiré de mon dictionnaire marin (en cours de publication).

N. B. Pour ces textes vous êtes autorisés d'en avoir un usage personnel en aucun cas commercial.

SCORBUT, n. masc. Maladie due à une carence sévère en vitamine C, qui frappait autrefois les marins. L’amiral Anson partit d’Angleterre pour les mers du Sud, au début de 1741, avec six navires de guerre et 2 000 hommes ; six semaines après une première escale à Madère, le scorbut avait exercé ses ravages : 90 hommes avaient déjà péri et, sérieusement atteints, 320 autres restaient couchés, incapables d’assurer leur service. Anson revint à Spithead le 16 juin 1744 avec seulement 104 marins ! Le scorbut survenait donc après un mois et demi passé en mer. Avec une ration quotidienne de 3 000 calories, la quantité de nourriture n’était pas en cause mais, composée surtout de saurisseries de viande et de poisson, de légumes secs, elle ne contenait pas les vitamines nécessaires qu’on trouve dans les fruits et légumes frais. Le scorbut se manifeste par des symptômes tels qu’œdème, puis saignement des gencives avec présence de pus (pyorrhée alvéolaire), déchaussement et chute des dents ; des plaies apparaissent sur les muqueuses buccales, suivies de troubles gastro-entériques et de douleurs articulaires de plus en plus fortes ; le malade délire, puis meurt. On attribuait cette pathologie à l’éloignement de la terre, de la patrie, de la famille alors qu’on savait pourtant la soigner de façon empirique : certains capitaines embarquaient des choux, des oignons, des prunes. Dès le début du XVIIe siècle, on s’aperçut des effets bénéfiques du citron ou de son jus, sans toutefois connaître les raisons. Cook nourrissait ses marins de choucroute et ne déplora qu’un seul cas mortel de scorbut durant ses trois tours du monde. Malgré des périodes de quasi-famine durant leur tour du monde, les équipages de Bougainville y échappèrent car ils mangèrent les rats, et nous savons aujourd’hui que ce rongeur à la faculté de fixer la vitamine C dans sa chair. L’écrivain américain Dana conta dans son livre Deux ans sur le gaillard d’avant que certains membres de l’équipage atteints de scorbut durent leur guérison à l’approvisionnement providentiel en oignons et pommes de terre cédé par un navire : on alimenta les plus faibles d’une bouillie de pommes de terre crues, ce tubercule étant aussi riche en vitamine C. Celle-ci ne fut découverte qu’en 1928 par le Hongrois Albert Szent-Györgyi (1893–1986) et isolée en 1932. Élaborée en 1933, la vitamine C de synthèse jointe à la rapidité et la brièveté des voyages, à une nourriture mieux surveillée et des approvisionnements plus fréquents en vivres frais, ont quasiment fait disparaître le scorbut.

LIND James (1716–13 juillet 1794). Chirurgien écossais né à Édimbourg. Il démontra les effets bénéfiques des fruits et légumes frais, surtout les agrumes, sur les scorbutiques. Nommé chirurgien adjoint dans la Royal Navy après huit ans d’études (1739), il servit en Méditerranée, dans l’Atlantique sur les côtes de Guinée et aux Antilles. Durant la guerre de Succession d’Autriche (1740-1748), il patrouilla en Manche et expérimenta ses recherches médicales à bord du Salisbury. Le 20 mai 1747, il sélectionna douze marins atteints du scorbut et les sépara en six groupes de deux, qui reçurent un traitement différent pendant deux semaines :
- 1er groupe : un litre de cidre chaque jour ;
- 2e groupe : 25 gouttes d’élixir d’acide sulfurique, trois fois par jour, à jeun ou non, employé aussi, plus acidulé, en bain de bouche ;
- 3e groupe : 2 cuillerées de vinaigre trois fois par jour, à jeun ou non, employées aussi en bain de bouche et pour assaisonner leurs aliments ;
- 4e groupe : souffrant d’une rigidité des tendons d’Achille (symptôme absent chez les autres), ces patients plus atteints durent boire chaque jour une demie-pinte d’eau de mer environ ;
- 5e groupe : 2 oranges et un citron par jour ;
- 6e groupe : un électuaire de la taille d’une noix, recommandé par un hôpital, composé d’ail, de graines de moutarde, de raifort, de baume du Pérou et de gomme myrrhe, trois fois par jour.
Les repas des malades consistaient en gruau sucré cuit à l’eau, le matin ; du potage frais au mouton ou du pudding léger, des biscuits bouillis sucrés, au déjeuner ; la même chose au dîner, ou de l’orge, du riz avec des raisins secs, du sagou et du vin ; une tisane d’orge bouillie avec des tamarins, additionnée de crème de tartre servit de boisson commune. Lind fit purger ses patients trois ou quatre fois au cours des soins. Il constata que le groupe traité avec des oranges et des citrons recouvra la santé en six jours, que le cidre avait les meilleurs effets en dehors des agrumes. Il soigna les autres groupes jusqu’au bout ; les symptômes de fatigue, de lassitude, les gencives purulentes, disparurent peu à peu et les malades retrouvèrent l’appétit. Lind retourna à l’université d’Édimbourg parfaire ses études, publia un Traité du scorbut en 1754 (traduit et publié en France en 1756), puis Un essai sur les plus efficaces moyens de préserver la santé des marins de la Royal Navy (1757, publié à Paris en 1768), où il relatait les terribles conditions de vie et d’alimentation des marins. Nommé médecin à l’hôpital naval de Haslar, à Gosport près de Plymouth (1758), il écrivit sur d’autres sujets concernant la santé des marins et des Européens vivant outre-mer. Malgré la preuve éclatante de l’efficacité de ce régime alimentaire contre le scorbut, l’Amirauté britannique n’imposa l’approvisionnement de ses navires en jus de citron et citrons frais qu’en 1795 ; la marine marchande n’adopta ces mesures qu’en 1865, après la perte de bien des vies, triste exemple des dommages causés par des « décideurs » non qualifiés en matière de santé.

Aux modérateurs : ôtez ce que vous jugerez bon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le scorbut

Message  Admin le Jeu 22 Avr 2010 - 23:51

Merci beaucoup Danou pour le partage de cet extrait de ton livre en cours de publication, c'est très intéressant, et bien évidemment cela ne me pose pas le moindre problème que tu en fasses profiter tout le monde. Bien entendu tu restes propriétaire des droits les concernant et je pense que personne ici ne s'en servira à des fins commerciales à tes dépends
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 26/12/2008

http://www.survivalisme-attitude.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le scorbut

Message  hinomura le Sam 24 Avr 2010 - 9:30

très intéressant
avatar
hinomura
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 173
Age : 43
Localisation : Hell's Kitchen
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le scorbut

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum