la conduite en hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la conduite en hiver

Message  hinomura le Jeu 8 Jan 2009 - 20:24

Pour ceux,qui comme moi,n'ont pas les moyens de s'acheter un gros 4x4(style hummmer),voici quelques conseils très appréciables pour rouler +/- en sécurité reflexion

I)Les conditions météo:
-pluie verglaçante:à 0 degré Celsius,la glace est deux fois plus glissante qu’à -20 degrés.Soyez prudent lorsque vous approchez des régions ombragées,des ponts et des passages supérieurs.Ces sections de la route gèlent beaucoup plus vite par temps froid et restent gelées bien après le lever du soleil.Prenez garde à la glace noire(endroits de la route noirs et transparents,où la traction de votre véhicule peut être réduite brusquemment).Si vous passez sur une plaque de glace par inadvertance,n’essayez pas de freiner:accélérez ou rétrogradez.Lâchez l’accélérateur et laissez votre véhicule « rouler » le long de la zone glissante.En cas de pluie verglaçante,arrêtez-vous sur le côté de la route jusqu’à ce qu’on y ait épandu du sable et du sel
-routes enneigées:sur les routes,la neige peut être aussi compacte et glissante que la glace.Il peut qu’il y ait des trous et des traces durcies.Elle peut également être lisse et molle.Suite à des chutes de neige mouillée,les routes peuvent être recouvertes de neige fondante.Une forte accumulation de cette neige dans les passages de roue de votre véhicule peut nuire à vos manœuvres.Rappelez-vous:regardez loin devant et adaptez votre conduite à l’état de la route et aux conditions météorologiques.Ralentissez.Évitez de tourner brusquement le volant,de freiner rapidement et d’accélérer.Ces manœuvres pourraient provoquer un dérapage

II)Se préparer:
-un moyen de transport fiable est particulièrement important l’hiver.Non seulement vous devez maintenir votre véhicule en bon état de fonctionnement toute l’année,mais pour la sécurité et l’économie d’essence,il est particulièrement important qu’il soit bien équipé pour l’hiver afin d’éviter toute situation désagréable ou dangereuse lorsque vous voyagez par temps glacial.Faites une mise au point en vérifiant les éléments suivants:
.l’allumage
.le système d’alimentation
.les ceintures
.les niveaux de liquide
.les freins
.le système d’échappement
.les balais d’essuie-glace et le liquide lave-glace
.les pneus d’hiver:peu importe le nombre de dispositifs de sécurité que comporte votre véhicule,ceux sont les pneus qui vous permettent d’avancer dans la neige et la glace.
-les pneus tout temps sont sécuritaires pour toutes les conditions métérologiques,mais ils peuvent ne pas convenir lorsque la neige est abondante.Les pneus larges,de haut rendement, autres que ceux qui sont particulièrement conçus pour la neige,ne conviennent pas à la conduite sur les roues enneigées.
-dans les régions où il neige peu souvent et les températures d’hiver sont modéréres,les pneus quatre saisons peuvent convenir toute l’année.Néanmoins,si la température chute au-dessous de –10 oC,le mélange de caoutchouc de ces pneus peut leur faire perdre leur adhérence à mesure qu’ils durcissent au froid
-dans les régions où il neige fréquemment et les températures sont froides,les pneus d’hiver sont nécessaires par mesure de sécurité.En neige profonde,la bande de roulement améliore la traction des pneus en leur permettant de se dégager de la neige en roulant,leur donnant une bonne prise sur la route
.la bande de roulement et la pression des pneus
.le dégivreur
.la qualité d’huile appropriée
.le système de refroidissement
.la batterie
.les phares
.l’antigel
.remplissez toujours le réservoir avant de partir en région isolée,même pour une courte distance.N’attendez pas que vos réserves en carburant soient trop faibles pour faire le plein. Maintenez votre réservoir le plus plein possible afin de réduire la condensation,ce qui est le plus profitable en cas de problème.
.une radio BP ou un téléphone cellulaire peut s’avérer fort utile en cas d’urgence,pour vous ou un autre conducteur en panne

III)Conduire:
-soyez vigilant,reposé et sobre derrière le volant.Vérifiez les rétroviseurs et les contrôles de l’environnement avant de démarrer.N’oubliez pas de boucler votre ceinture et de vous assurer que tous les enfants sont bien assis dans des sièges pour enfant appropriés et des sièges rehausseurs.Les enfants de douze ans et moins doivent être convenablement attachés dans le siège arrière.Informez-vous de la météo et des conditions des routes avant de vous lancer.Donnez-vous plus de temps pour le trajet et si la météo est mauvaise, attendez que la situation s’améliore.Planifiez votre trajet et faites-part à quelqu’un du trajet que vous emprunterez,de votre destination et du moment où vous prévoyez arriver,en particulier lorsque vous devez parcourir de longues distances.
-essayez de rester sur les routes principales et conduisez prudemment,en ajustant votre vitesse à la route et aux conditions météorologiques
-évitez de dépasser un autre véhicule si possible,lorsque la météo et l’état des routes sont mauvais
-portez des vêtements chauds qui n’entravent pas vos mouvements
-assurez-vous de voir et d’être vu.Nettoyez toute la neige du capot,du toit,des fenêtres et des phares.Assurez-vous que les fenêtres ne sont pas embuées.Si la visibilité est mauvaise,trouvez un endroit sûr pour ranger votre véhicule hors de la route dès que possible.Il est préférable de s’arrêter à une halte routière ou de quitter la chaussée et de se diriger vers une zone protégée.
-si votre seul choix est le côté de la route,retirez-vous le plus loin possible de celle-ci.Vous éviterez ainsi d’être heurté par un autre véhicule,ce qui se produit souvent. En cas de visibilité réduite,assurez-vous que vos clignotants d’urgence sont en marche afin d’alerter les autres conducteurs

Si vous devez conduire l’hiver,suivez ces conseils de sécurité:
.N’oubliez pas que les limites de vitesse indiquées sont pour une chaussée sèche
-maintenez-vous à une bonne distance des véhicules afin de pouvoir vous arrêter:au moins trois fois la distance normale sur la neige et la glace
-laissez de l’espace pour les véhicules d’entretien et les chasse-neige,restez au moins à 61 mètres et ne dépassez pas par la droite
-les traces du véhicule qui vous précède constituent la voie la plus sécuritaire de la route
-freinez prudemment,à l’avance et correctement car il est plus difficile de s’arrêter lorsque la météo est défavorable
-prenez garde aux tabliers glissants,même si le reste de la chaussée est en bon état.La glace se forme plus vite sur les tabliers
-n’utilisez pas votre régulateur de vitesse par temps hivernal.On trouve des endroits glissants même sur les routes qui paraissent en bonne condition et un léger coup de frein pour désactiver le régulateur peut vous faire perdre la maîtrise de votre véhicule
-ne soyez pas trop sûr de vous dans votre 4x4.Rappelez-vous que votre véhicule à quatre roues motrices peut vous donner plus de vitesse que les autres véhicules mais vous n’arrêterez pas plus vite.De nombreux 4x4 sont plus lourds que les véhicules à passagers et mettent plus de temps à s’arrêter.La traction d’un véhicule à quatre ou à deux roues motrices peut être réduite tout aussi rapidement
-ne pompez pas vos freins antiblocage.Si votre véhicule est muni de ces freins,ne les pompez pas pour vous arrêter.La bonne façon est d’appuyer fortement sur les freins, de maintenir la pression et de maoeuvrer le véhicule dans la direction voulue
-regardez plus loin dans la circulation que vous ne le faites normalement.Le mouvement des automobiles et des camions vous préviendra plus rapidement des problèmes et vous gagnerez une fraction de seconde de plus pour réagir de façon sécuritaire
-rappelez-vous que les camions sont plus lourds que les automobiles et ils mettent plus de temps à réagir et à s’arrêter.Évitez de les dépasser de trop près
-allez lentement

IV)Contrôler:
L’hiver,des collisions peuvent se produire lorsque votre véhicule dérape.Rappelez-vous que les véhicules ne réagisent pas tous de la même façon sur les routes glissantes.Vous devez savoir comment manipuler votre véhicule et comment il réagit selon les différentes conditions météorologiques.On peut éviter les dérapages en conduisant selon les conditions,en ralentissant,en prévoyant plus de temps pour atteindre une destination et en prévoyant les dépassements latéraux,les tournants et les courbes.Il est aussi préférable de ralentir à l’avance,de manipuler le volant en douceur et avec présicion et d’être attentif à la façon dont le véhicule réagitMême les conducteurs prudents et expérimentés peuvent déraper.Ne perdez pas les pédales!Apprenez à entreprendre les dérapages et rappelez-vous que quelquefois,le véhicule déraperera une deuxième et même un troisième fois après le dérapage initial
.Si vos roues arrières dérapent,suivez ces étapes pour reprendre la maîtrise de votre véhicule:
-relâchez les freins si le dérapage des roues arrières est causé par un freinage énergique
-relâchez la pédale d’accélération si vous perdez la traction de vos roues arrières suite à une accélération brusque(traction arrière)
-passez au neutre
-regardez la route dans la direction où vous voulez aller,tout en demeurant attentif à la façon dont votre véhicule répond à vos manœuvres au volant
-pour reprendre la maîtrise,tournez doucement le volant dans la direction vers laquelle l’arrière du véhicule a d’abord dérapé.Juste avant la fin du dérapage,ramenez les roues avant en ligne droite.Parfois le véhicule dérapera à nouveau,en direction opposée. Dans ce cas,répétez la manœuvre jusqu’à ce que le véhicule se stabilise
-une fois le véhicule maîtrisé,embrayez de nouveau puis accélérez lentement pour reprendre une vitesse normale

.dérapage des roues avant:il est causé par une accélération ou un freinage brusque ou lorsqu’on s’engage dans un virage à trop grande vitesse.Lorsque les roues avant n’ont plus de traction,vous ne pouvez plus vous diriger.La meilleure façon de reprendre la maîtrise de votre véhicule est la suivante:
-si le dérapage des roues avant est causé par un freinage brusque,relâchez les freins,s’il est causé par une accélération brusque,relâchez l’accélérateur (traction avant)
-passez au neutre
-si les roues avant étaient tournées avant la perte de contrôle,ne tournez pas le volant.Comme les roues dérapent de côté,elles exercent une certaine force de freinage
-attendez que les roues avant adhèrent de nouveau à la route.Lorsque la traction sera rétablie,vous reprendrez la maîtrise du volant
.embrayez à nouveau et tournez doucement dans la direction voulue.Accélérez lentement pour reprendre une vitesse normale

IV)Se protéger:
.en cas de détresse si vous conduisez l’hiver:
-restez dans votre véhicule,il constitue un bon abri.Il est très risqué de marcher dans une tempête.Vous pouvez vous perdre,vous retrouver hors d’atteinte,vous épuiser,vous effondrer et risquer votre vie
-évitez le surmenage physique.Essayer de pousser votre véhicule,de le soulever dans une nouvelle position ou de pelleter la neige demande un gros effort pendant une tempête.Vous pourriez subir une crise cardiaque ou une autre blessure
-restez calme et réfléchissez.La tempête s’arrêtera et on vous retrouvera.Évitez d’avoir chaud et d’être en sueur.Les vêtements mouillés perdent leurs propriétés isolantes et vous serez plus vulnérable à l’hypothermie
-faites tourner le moteur pendant environ 10 minutes par heure.Allumez le chauffage et la lumière du plafond lorsque le véhicule est en marche
-assurez-vous que l’air est frais.Il est nettement préférable d’avoir un peu froid et de demeurer éveillé que d’avoir chaud et de sombrer lentement dans l’inconscience.La neige mouillée ou infiltrée sous l’effet du vent peut boucher le système d’échappement,laissant pénétrer le monoxyde de carbone mortel à l’intérieur de votre véhicule
-ne faites tourner le moteur que si vous êtes certain que le tuyau d’échappement est libre de neige ou de tout autre objet.Nettoyez le radiateur de la neige afin d’empêcher moteur de surchauffer
-desserrez vos vêtements afin de permettre à votre sang de bien circuler,changez de position souvent et bougez vos bras et vos jambes.Blotissez-vous les uns contre les autres.Frottez-vous les mains ou placez-les sous vos aisselles ou entre vos jambes.Retirez vos chaussures de temps à autre et frottez vos pieds
-accrochez un chiffon de couleur vive à l’antenne de la radio et levez le capot.Ceci indiquera aux véhicules qui circulent que vous avez besoin d’aide(canada)
-il est bon de conserver une trousse de survie en hiver dans votre véhicule.Les fournitures essentielles peuvent vous procurer confort et et sécurité si vous êtes en détresse
.un grattoir ou un balai à neige
.une pelle
.du sable ou un autre dispositif d’adhérence
.une corde de remorquage ou une chaîne
.un câble de démarrage
.de l’antigel de canalisation d’essence
.une lampe de poche et des piles(ou à manivelle)
.une trousse de premiers soins
.une petite trousse d’outils
.des vêtements et des chaussures supplémentaires
.des couvertures et des sacs de couchage
.des aliments non périssables,comme par exemple du chocolat ou des barres céréalières,du jus,du café instantané,du thé,de la soupe et de l’eau embouteillée
.une chandelle et une petite boîte en fer blanc
.des allumettes(ou briquet,zippo)
.et selon la loi:un triangle de signalement et un gilet fluo


Si vous pouvez accéder à un téléphone,faites le 18(pompiers)/17(police/gendarmerie)/15(samu)/112(portable)pour demander de l’aide.Lorsque vous parlez aux autorités,soyez prêt à:
-décrire l’emplacement,l’état de ceux qui sont avec vous et les problèmes que vous avez
-écouter les questions
-suivre toutes les directives.On peut vous demander de rester là où vous êtes pour guider les secouristes ou de retourner sur les lieux
-ne raccrochez pas avant de savoir à qui vous avez parlé et ce qui se produira par la suite
Si vous êtes enlisés,essayez d’abord ceci:ne faites pas patiner les roues,la situation ne fera qu’empirer. Mettez du sable,du sel ou du gravier autour des roues motrices pour leur donner une prise et améliorer leur traction.Enlevez la neige autour des roues et sous la voiture pour vous dégager
avatar
hinomura
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 173
Age : 43
Localisation : Hell's Kitchen
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: la conduite en hiver

Message  Canis Lupus le Lun 6 Avr 2009 - 18:29

C'est toujours bien de citer ses sources Rolling Eyes
->>>> Conduite en hiver
avatar
Canis Lupus
Niveau V
Niveau V

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 06/04/2009

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la conduite en hiver

Message  Invité le Ven 24 Avr 2009 - 12:11

Bonjour à vous,

Très instructives toutes ces infos, Hino !

Grenoble étant près des montagnes, il existe des cours de conduite sur glace (à Serre-Chevalier entre autres) et sur route hyper mouillée.

Je n'ai jamais osé aller m'inscrire (une nana pfiouuu !!!) mais ça me tente. Les réactions que l'on a en cas de dérapage sont totalement à l'inverse de ce qu'on devrait faire, sous l'effet de la panique.

Et même si on le sait, pour l'avoir lu, après pour le mettre en pratique en situation de danger, c'est une autre paire de manches.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la conduite en hiver

Message  tchief le Sam 24 Mar 2012 - 21:41

La conduite en hiver et principalement sur neige est fortement tributaire de la liaison entre le véhicule et le sol....Donc les pneus.
Maintenant le vendeurs vous vendent souvent m'importe quoi

Pour illustrer
a) pneus été profil "été", a éviter sous les 10°, mais très correct sur la pluie. Déconseille sur la neige ou la glace.


b) pneus "hiver" profil, dans ce cas il est vrai que vous trouverez une adhérence, correct lorsque les températures descendent sous les 7°, et même un peu dans la neige, mais avec prudence. Presque toujours proposé, comme pneus "neige" ce qui est faux.


c) pneus neige, le vrai, mais trop rarement proposé, et pourtant sir la neige voir la boue, c'est un profil idéal. Bien sur pas conseillé lorsque les températures remontent, mais avec un véhicule, deux roues motrices, peuvent vous sortir des chemins forestiers et boueux, dans bien des cas. Sans pour faire un 4x4 de votre auto. Possibilité de "clouter" mais souvent interdit en Europe.
L'investissement peu paraître cher, mais le calcul est simple; j'ai 15 roues montées, ça prend de la place, mais je jongle avec mes pneus en fonction des saisons... Conclusions je peu faire deux ou trois années (voir plus) avec chaque train de pneus. Mon calcul est simple, je viens déjà de recommander mes "neige" pour l'hiver prochain il seront montés en Mai, pas d'affolement aux premières chutes hivernales, dans ma région, nous sommes "servis".
Les prix ds chaque types varient entres 74 et 82 € montés en 185-65-r15 89-92T, pour une petite fourgonnette Fiat DOBLO dont je vous parlerais plus tard.
C'est le même principe, pour tous les fabricants et vendeurs, ils vous proposent les pneus suivant le stock disponible, et rarement ce que vous auriez besoin!!!!!

avatar
tchief
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 199
Age : 59
Localisation : belgique
Date d'inscription : 15/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: la conduite en hiver

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum