SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  Fallout93 le Dim 2 Déc 2012 - 21:26

Personnellement je trouve qu'un groupe de 3 à 4 personnes ( qui sont bien sur autonome!)suffit... c'est vrai que" l'aventure solo" tente toujours mais la réalité rattrape rapidement .Juste à voir lorsqu'on tombe malade... il est parfois très difficile de s'occuper de soi même.. mais un très grand groupe entraine aussi des rivalités et plein d'autres problèmes .
L'idée d'être en nombre pour ne pas se faire attaquer est mauvaise car rien n’empêche d'autres personnes en plus petit groupe d'êtres mieux organisées ( ne jamais se surestimé!) et mieux armées d'essayer une attaque.
avatar
Fallout93
Niveau III
Niveau III

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 26/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  Vault le Lun 10 Déc 2012 - 15:17

Beaucoup plus simple de survivre seul, mais dans la durée, ce n'est pas viable physiquement ou psychologiquement.

Un groupe de taille modeste peut apporter ce que l'humanité arrive à faire de temps en temps : s'entraider.

Si vous êtes malades, blessés, etc...

Par contre, plus de 20 personnes imposent une hiérarchie, et implique des maillons faibles. Ce sont les nomades qui seront le plus à l'aise dans une situation de survie, et c'est impossible à partir d'un certain nombre.

Trop de contrainte logistique, etc...

Je me range dans le groupe des 5 - 15 personnes, mais pour préciser un point : hors de question de m'allier à des inconnus.

La morale absente, ce ne sera déjà pas simple de gérer les gens que l'on connait...

_________________
The greatest enemy will hide in the last place you would ever look
Julius Caesar. 75 BC
avatar
Vault
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1028
Age : 34
Localisation : RHA
Date d'inscription : 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  Darwyn le Lun 10 Déc 2012 - 17:43

Et une cellule restreinte , genre familial ? Beaucoup plus simple à gérer puisque l'autorité parentale ou le droit d’aînesse est déjà là...
Je parle ici de quatre personnes , parents + enfants , mais je pense qu'on peut élargir au double sans trop de problème.
avatar
Darwyn
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 316
Localisation : Cergy (95)
Date d'inscription : 21/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  Vault le Lun 10 Déc 2012 - 18:36

Bonnes remarques, dans une famille les rapports d'autorités sont souvent établis.

Attention néanmoins : l'autorité ne garantie par la compétence.

Pour hiérarchiser un groupe, tu as trois solutions :

Autocratie : Un seul leader, bonne solution mais difficile dans le temps.
Démocratie : Tous le monde participe aux décisions, mauvais en cas de crise.
Parlementaire : Un groupe réduit de représentant ou de dirigeants, une bonne solution dans la plupart des cas si les personnes s'entendent bien.

_________________
The greatest enemy will hide in the last place you would ever look
Julius Caesar. 75 BC
avatar
Vault
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1028
Age : 34
Localisation : RHA
Date d'inscription : 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  SavageBeast le Lun 10 Déc 2012 - 19:52

Vault a écrit:Autocratie : Un seul leader, bonne solution mais difficile dans le temps.

Basée sur la compétence de la personne dans un domaine défini :
Il y a une épidémie dans le groupe et un médecin => il devient le chef pour la période de résolution
Problèmes avec des pillards, un policier ou un militaire => il devient le chef pour la période de résolution

Cela fonctionne bien, en tous cas dans les situations où j'ai dû fonctionner avec ce mode, car personne ne discute l'autorité, et on réduit les risques d'avoir la situation hors de contrôle.

A+. SB

_________________
"ADAPT OR DIE !" - Savage Beast
Welcome to the jungle ! It gets worse here everyday
Maintenant vous avez 2 choix : soit vous abandonnez, soit vous vous battez ! (Hadès in Lost Girl)
"I'm a monster when I have to be..." (Frank Roarke - Training Day)
avatar
SavageBeast
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2452
Age : 52
Localisation : Roumanie - Moldavie - Transnistrie - Ukraine - Suisse - Espagne
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  Kalach85 le Lun 10 Déc 2012 - 21:40

Pour ma part, je pense qu'un groupe de 5 - 10 personnes est beaucoup trop . Etre sont propre chef ,c'est la meilleur façon pour se déplacer rapidement , suivre des inconnus à distance , ce fier à son propre instinct pour plus de furtivité . Même en cas de pépin vous pourrez vous cacher plus facilement et poser des pièges... study

Certain on évoqué des blessures / maladies/ nourriture , Sommes nous pas entrain de nous préparer à ce genre de choses?
il faut anticiper cela en ayant le maximum d'équipement médical et pour ce que cela pourquoi pas vous équiper d'un sac spécialement pour sa?de plus essayé de trouvez un guide médicale assez complet ..Quand aux maladie , rien ne vous empêche de créer un abris ou de vous réfugiez dans un endroit sûr , l'eau reste indispensable dans ce cas. Avoir une equipe avec un médecin , un militaire, un comptable (pour répartir) c'est bien mais à la longue et ci y'a des conflits internes entre ces trois personnes?

"Seul dans les fallout tu peut constitué ton équipe sans conflit interne..."

Un groupes c'est bien pour recréer des villages mais pas en mode survie , y'en aura toujours un qui ne sera pas content et ci vous trouvez pas assez de nourriture comment ferez vous?

Beaucoup plus simple de survivre seul, mais dans la durée, ce n'est pas viable physiquement ou psychologiquement.

Ci tu dispose d'un endroit ou tu puisses te reposer en lisant quelques livres, en bricolant certaine chose , même ecouter de la musique les MP3 et d'autre . Au fur et a mesure du temps tu devrais t'adapter a cette vie... PC


@++ Nico

Kalach85
Niveau III
Niveau III

Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 31
Localisation : la roche sur yon
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  Kptain Caverne le Mar 11 Déc 2012 - 9:44

Pour avoir des proches qui ont connus une période de conflit avec déplacement des populations, j'ai retenu plusieurs choses:
Qd on a une famille (femme, enfant(s)) au mode de vie sédentaire, il est très difficile d'évoluer seule (ladite famille), sans être dans un groupe qui s'entraide, se tient les coudes.
Dans une famille seule (1 homme+1 femme+ enfants), l'homme ne peut assurer pleinement la défense, la protection, la recherche de nourriture/abri seul au jour le jour. De fait l'appartenance à un groupe mutualiste permettera une répartition des taches dans l'urgence.
Dans ce cadre là, les hommes (opérationnels) pourront pleinement s'acquitter de leurs taches de guerriers/chasseurs et les femmes de gardienne du feu.
Qu'on se déplace au jour le jour ou qu'on arrive à se poser, idéalement une groupe est toujours plus fort, plus solidaire qd constitué du mm noyau familliale (15 à 20 personne tout au plus).
La guerre révèle les penchants les plus sombres de l'homme, de fait la cellule familiale est la seule sur qui nous puissions compter, accorder confiance.
Voilà synthétiquement de la pertinence du groupe.

Après dans le mm conflits, il y a des hommes seuls ou petit groupe (3 à 5 peronne maxi, sans enfants) qui ont réussit à suvivre dans la verte car discret, rapide, connaissant bien leur environnement. Mais aussi car sur une zone de conflit où l'ennemi n'est pas rester longtemps maitre.

A ceux j'ajouterai que chaque conflits ont une configuration différente, et que ce qui était pertinent pour un cas ne le sera pas pour un autre car interaction de nombreux parametres.
La préparation, c' est aussi entrevoir que tous ce que nous avions, prévu, organisé peut être perdu d'un seul coup. Et qu'il va falloir compter que sur notre savoir faire / savoir être, notre dexterité, notre capacité à rester lucide pour faire les bons choix.
avatar
Kptain Caverne
Niveau II
Niveau II

Masculin
Nombre de messages : 35
Localisation : Lugland
Date d'inscription : 03/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  Invité le Mar 11 Déc 2012 - 10:59

Tout à fait d'accord Kaptain Kavern.


Par ailleurs, en Amazonie, les indiens m'ont expliqué que la guerre et la chasse s'étaient pareilles. Le clan se sépare en plusieurs groupes, constitués de familles. Les femmes et les enfants restent ensembles, gardent le feu, les biens qui peuvent être portés et avancent à leur rythme, avec quelques hommes parmi les moins agiles. Un groupe de chasseurs/guerriers se déplace seul, agile, silencieux devant, un autre autonome également se déplace en louvoyant autour et derrière le groupe des femmes et des enfants. Ainsi, chacun avance tout en protégeant l'essentiel, l'avenir du clan, les enfants. J"ai eu l'occasion de faire une chasse de deux mois avec un clan, effectivment, les femmes, enfants, avançaient et les chasseurs revenaient dès qu'il y avait du gibier. A noter que des femmes les accompagnaient, pour transporter le gibier, car les chasseurs ne s'occupaient que leurs armes et de la recherche de proies.

En Afrique, par rapport à ce que je sais, cela dépend si les populations qui se déplacent sont de type chasse, bergers, agriculteurs, urbains. Les modes de déplacement ne sont pas les mêmes. Les urbains avancent en masse, droit devant. Les bergers encadrent le bétail. Les chasseurs sont en file indienne par petits groupes, les agriculteurs partent par paquets de familles. Cependant passé un certain temps, et en fonction des épreuves (attaques répétées ou non, etc); les différences s'amenuisent au fur et à mesure, sauf pour les chasseurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  venerable le Jeu 13 Déc 2012 - 19:21

C’est bien gentil , mais Attention à ce qu’il n’y ait pas de brebis galeuse dans le groupe ! Car se développerait au sein de celui-ci, des problèmes l’affaiblissant et le mettant en péril. Ceux qui ont déjà travaillé dans des situations de crise où leur vie dépend d’un binôme ou d’une équipe, savent ce de quoi je parle.
Le groupe est une force s’il est soudé, entrainé, fiable (demandez vous combien de personnes vraiment fiables vous connaissez…), dans le cas contraire cela peut très vite devenir catastrophique. Malheureusement c’est une fois dans les situations de crise que vous saurez si votre groupe tien la route, et pas au cours d’apéro ou de soirées ciné.
Ensuite prendre en compte le tempérament de chacun. Un solitaire restera toujours un solitaire. L’intégrer dans un groupe ne sera pas forcement positif. Et tout seul aura-t-il moins de chance de s’en sortir… pas sur !

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1018
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  moniot van moeren le Jeu 13 Déc 2012 - 21:00

Un clan ? Je pense que c'est une bonne idée... du moins dans mon scénario. On dira une team, pour être politiquement correct. Un clan tournant autour des familles. Il faudrait que ce soit un ensemble de famille pour que ce soit La Famille le pôle moteur et non pas la testostérone ou quelque soif maladive de pouvoir. Je n'ai commencé à méditer sur ce sujet que récemment. Dans mon scénario, le clan reprend la route vers un point temporaire et y reste de façon temporaire dans une direction que je ne veux pas donner... pour le moment Wink Pas une vie nomade, mais plutôt de semi-sédentaires, à la mode des tribus dites germaniques vivant autour de l'Empire des sédentaires romains. L'oppidum est une place forte, avec une certaine protection, mais un univers qui, même s'il peut rappeler l'univers confortable que chercherait l'urbain, est franchement basé sur la défense et "J'y suis ! J'y reste !". Si nous parlons des villages fortifiés à la gauloise (genre Alésia, Bibracte,...)... C'est du lourd et ça n'annonce pas beaucoup de quiétude... Si nous parlons de villages à palissades, plus discrets, et qu'on a une culture de replis... pourquoi. Mais vouloir recréer une cité, je pense que ce n'est pas une solution qui permette le plus d'adaptation. Vivre seul est une bêtise puérile, poétique et sans expérience de la survie. On ne sait pas ce qui nous attend. Sans pétrole, l'Europe avancera doucement vers son climax : la Grande Forêt d'Europe ! Notre civilisation d'Hommes marchands des cités n'y est pas préparée et doit tout Ré-apprendre car devenue imbécile à son milieu ! Un oppidum doit être nourri ; comment ? La plupart des terres d'Europe occidentales sont stériles si on n'y ajoute pas d'artifice chimique ! Des cités ont disparu simplement par manque de gestion de son environnement...


Ce n'est pas mon choix. De plus, suivant la taille, cela implique un centre de commande, des hiérarchies,... la quête du pouvoir ! Avec la charnière entre le monde ancien et le nouveau, il y aura sans doute encore quelques cadres bien pensant qui confondront les deux... On voit ça même dans les asso' humanitaires : les fondateurs sont plein de bonne volonté... qui se dissipe comme rosée au soleil... Les grands groupes ? Je n'y crois pas... Les fédérations de petites unité ? Pourquoi pas ? Mais, là aussi, il y a risque de luttes de pouvoir à la con... on n'a pas évolué... regardez ce que font les babouins... ce qui veut dire qu'il y aura toujours des unités en emmer*** les autres. Mais on n'est pas obligé de partager mon point de vue Wink , mais c'est ma réflexion du moment quant à un avenir lointain de la Famille Wink

MvM
avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 47
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  venerable le Jeu 13 Déc 2012 - 21:29

OK moniot van moeren, dans ton cas, as tu deja testé ton "clan" dans des conditions disons , spéciales!
As tu, cette solidarité et cette fiabilité nécessaire. (simple curiosité)














_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1018
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  moniot van moeren le Jeu 13 Déc 2012 - 21:43

Du tout ! C'est pour cela que le doute est là quant au choix d'un groupe social. La Famille ; on a déjà eu de coups durs... très durs... Ça va. Ce n'est pas la tragédie Centre-Africaine, mais on tient bon (c'est encore du présent... qui commence à passer). Vivre avec le minimum et sans être sur d'avoir l'alimentation que ce soit bouffe ou énergie, j'ai vécu. M'être planté pour avoir fait confiance dans un groupe, aussi. L'expérience apporte la méfiance ; ton pseudo doit me le confirmer, non ?
On monte une équipe, actuellement, sur cette base. On se connait plutôt bien et on a les même buts. Mais ce projet de s'unir pour travailler la préparation ; c'est neuf. On va faire vivre ça et expérimenter. Ce n'est pas une communauté, puisqu'on ne vit pas ensemble, mais plutôt un réseau appelé à bosser d'une façon très très proche pour se préparer... A suivre... C'est du neuf et ça n'a pas d'expérience... Alors on va vivre un peu avant de donner des conclusions. Mais pour le moment, je reste assez méfiant sur tout gros rassemblements "pour la cause" devil

MvM
avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 47
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  moniot van moeren le Jeu 13 Déc 2012 - 22:22

venerable a écrit:C’est bien gentil , mais Attention à ce qu’il n’y ait pas de brebis galeuse dans le groupe ! Car se développerait au sein de celui-ci, des problèmes l’affaiblissant et le mettant en péril. Ceux qui ont déjà travaillé dans des situations de crise où leur vie dépend d’un binôme ou d’une équipe, savent ce de quoi je parle.
Le groupe est une force s’il est soudé, entrainé, fiable (demandez vous combien de personnes vraiment fiables vous connaissez…), dans le cas contraire cela peut très vite devenir catastrophique. Malheureusement c’est une fois dans les situations de crise que vous saurez si votre groupe tien la route, et pas au cours d’apéro ou de soirées ciné.

Je suis tout-à-fait d'accord Wink L'expérience de la situation de crise/survie montre :
  • La capacité de réponse (force, endurance, ) de la personne.
  • La capacité de réponse (idem + La Cohésion) de l'équipe.


avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 47
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  lazymoon.fay le Mar 17 Déc 2013 - 21:53

Pour moi, la solution idéale deux hommes,, deux femmes. Ainsi on peut facilement créer deux binômes qui occuperaient une tâche spécifique ou quelque chose dans le genre.
Avec ce système il y a peu de chances d'avoir des conflits et pour assurer le bon fonctionnement du système il faudrait que ce soit deux couples dont un membre au moins est déjà préparé ne serait-ce qu'un minimum..
Qu'en dites vous?  Wink 
avatar
lazymoon.fay
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 18
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  Darwyn le Mer 18 Déc 2013 - 6:38

Deux femmes ensemble ? Que tu es naïf si tu crois qu'elles ne vont pas s'entretuer  lol! 

Plus sérieusement cela pourrait marcher mais dans l'hypothèse ou personne ne conteste les ordres du "chef" préparé. Sinon , c'est l'éclatement du groupe assuré.
avatar
Darwyn
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 316
Localisation : Cergy (95)
Date d'inscription : 21/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  venerable le Mer 18 Déc 2013 - 19:42

Et puis cela dépend surtout de la personnalité de chacun de ces membres. Quel genre de femme ? Une comme Darwyn,  sensibilisée aux risques, préparée, ayant des connaissances! Ou bien une passant plus de temps à se manucurer et se servir de son Smartphone et ne faisant pas la différence entre du pissenlit, un couteau suisse et un lapin de garenne.
Et bien sur la question vaut également pour l’autre homme du groupe. (Rien de sexiste dans mes propos, donc !) C’est juste une constatation.
Je suis en formation depuis deux mois, avec une majorité de femme, jusque là, rien de mal, ce serait plutôt agréable, mais je me rends compte à quel point nous ne parlons pas le même langage (y compris avec les quelques rares mecs du groupe). Est-ce une généralité, c’est à vous autre de me le dire. Disons qu’après m’avoir fait rire, puis sourire, ça me consterne à présent. Les mots qui me viennent ce sont : « assisté », « dépendant », « marionnette ». Vous voulez ça, dans votre groupe?

Sinon dans le cas ou l’autre « couple » tien la route, je trouve l’idée plutôt intéressante, c’est à creuser. A condition toutefois qu’il n’y ait pas de combat de coqs. Et que comme le dit Darwyn, le meneur soit légitime.
Là encore se pose un problème. Ce meneur devrait être « désigné » pour ses compétences et son esprit d’analyse et pas pour son charisme et sa coupe de cheveux. Dans la réalité, si vous vous mélangez avec d’autres individus, quand sera-t-il ?
Hors des institutions, du genre, militaire, police, pompier ou autre, le meneur est souvent celui ayant le plus d’aplomb, le plus d’amis,  le plus de charisme. La grande gueule, en fait ! Il sera suivit par le groupe majoritaire des ignorants et des individus manipulables (ça fait beaucoup!). Mais quand sera-t-il de ses compétences ???
C’est là, un des dangers du groupe, pour moi.


Dernière édition par venerable le Mer 18 Déc 2013 - 21:58, édité 3 fois

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1018
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  SavageBeast le Mer 18 Déc 2013 - 20:47

venerable a écrit:Hors des institutions, du genre, militaire, police, pompier ou autre, le meneur est souvent celui ayant le plus d’aplomb, le plus d’amis,  le plus de charisme. La grande gueule, en fait ! Il sera suivit par le groupe majoritaire des ignorants et des individus manipulables (ça fait beaucoup!). Mais quand sera-t-il de ses compétences ???
C’est là, un des dangers du groupe, pour moi.

Salut Venerable, effectivement, c'est le risque majeur. D'un autre côté, s'il sait s'entourer et reconnaître les compétences disponibles en déléguant, ça peut aussi fonctionner. Il est vrai que mon groupe est très limité lorsque je suis dans les Pays de l'Est, mais plein de bonne volonté, et habitué à des contraintes inconnues dans nos pays. Sinon, en Espagne, je n'ai pas de groupe à proprement parler, juste un couple d'amis plus sensibles à la situation, et qui sont mieux préparés que les gens habituels.

En Suisse, le groupe est constitué d'amis de longue date, on se connaît depuis plus de 20 ans pour certains, et tout le monde a une formation ex-militaire, instructeur de tir, policier, etc. Donc on sait comment on fonctionne, et personne ne discute la place de Chef à celui qui a les meilleures compétences suivant la situation... Il n'y a pas de meneur, mais un conscensus rapide. Du reste, on est toujours arrivés aux mêmes conclusions individuellement  lol! 

A+, SB

_________________
"ADAPT OR DIE !" - Savage Beast
Welcome to the jungle ! It gets worse here everyday
Maintenant vous avez 2 choix : soit vous abandonnez, soit vous vous battez ! (Hadès in Lost Girl)
"I'm a monster when I have to be..." (Frank Roarke - Training Day)
avatar
SavageBeast
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2452
Age : 52
Localisation : Roumanie - Moldavie - Transnistrie - Ukraine - Suisse - Espagne
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  lazymoon.fay le Mer 18 Déc 2013 - 20:52

Evidemment pour les deux mecs, ils doivent bien s'entendre, si on se répète que sans les autres on ne peut pas s'en sortir, je pense que justement ça rapproche les gens. Je ne sais pas si vous comprenez mon point de vue  hein 
Et à long terme l'idéal serait en suite d'intégrer un plus gros groupe, pour espérer former une communauté de survivants. Mais au cas où tout dérape  et qu'il faut se barrer en vitesse (attaque de pillards lourdement armés) , on reprends les membres de son premier groupe et selon la situation on reste et on se bat au côté de notre communauté  MG  ou alors on repart dans les bois en récupérant un B.O.B caché dans les environs qui nous permettra de tenir quelques jours et espérer que d'autres membres du groupe aient survécu et que les survivants se retrouvent quelque part.  good
Et pour les filles du groupe, on ne choisit pas n'importe qui pour survivre. Il faut quand même s'entourer et en parler seulement aux gens qui pourraient comprendre.  Very Happy 
Et pour le meneur, il n'y aura pas de grandes gueules dans le groupe, c'est aussi simple que ça.  lol!  quitte à les virer de force s'il faut.  devil  Le meneur sera celui qui aura le plus de connaissances en psychologie, car pour moi un leader doit absolument savoir calmer, rassurer et motiver ses troupes dans toutes les situations. Et puis chacun aura ses "corvées" à faire pour maintenir tout le monde occupé. par exemple: une personne assurera la surveillance du périmètre tandis que deux autres seront chargés du ravitaillement et le dernier restera à l'intérieur et s'occupera du ménage, de la cuisine ou je ne sais quoi.  Wink
avatar
lazymoon.fay
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 18
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  venerable le Mer 18 Déc 2013 - 21:31

SavageBeast a écrit:En Suisse, le groupe est constitué d'amis de longue date, on se connaît depuis plus de 20 ans pour certains, et tout le monde a une formation ex-militaire, instructeur de tir, policier, etc. Donc on sait comment on fonctionne, et personne ne discute la place de Chef à celui qui a les meilleures compétences suivant la situation... Il n'y a pas de meneur, mais un conscensus rapide. Du reste, on est toujours arrivés aux mêmes conclusions individuellement ...

Salut SEB,
Voila ce qui devrait se passer dans un groupe. Quand il est homogène et que les membres sont sensés. Quand les mêmes solutions s’imposent à tous, en même temps, c’est un signe de bon sens, de cohésion, et de bonne intelligence collective. Et dans ces conditions, c’est parfait ! Mais comme tu l’as dit les individus de ton groupe sont tous formés et préparés aux conditions difficiles. Et cela est de plus en plus dur à trouver…

J’ai eu l’occasion de subir le « meneur » désigné d’office par son charisme et ses belles lunettes. Et c’est effrayant. Court mais effrayant. Car malheureusement ils ne savent pas tous déléguer aux bonnes personnes. Et c’est fou à quelle vitesse le groupe fonce (avec le sourire) la tète la première dans le mur. Comme la situation était sensible mais pas vitale, elle à pu s’inverser heureusement rapidement et sans trop de casse, le meneur aux belles lunettes s’éloignant la queue entre les jambes. Mais que se serait il passé si la situation avait été critique. Le groupe n’aurait pas eu de 2eme chance !!! J’avoue me méfier depuis, des groupes inconnus ou mal préparés.

Lazymoon.fay, tu as déjà pas mal de sagesse à ton âge, c’est bien. Garde cet état d’esprit mais attention quand même à ne pas t’isoler au pays des bisounours. La réalité ne rime malheureusement pas toujours avec logique. Et rappel toi que les caractères de chacun sont exacerbés lors de situations difficile, d’où une encore plus grande difficulté de maintenir une unité dans un groupe.

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1018
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  lazymoon.fay le Mer 18 Déc 2013 - 21:39

Oui tu as raison, de toute façon la cohésion entre les membres d'un groupe c'est le genre de choses qu'on ne peut jamais assurer... C'est la nature humaine mais il faut toujours un mec un peu utopiste (mais pas trop) pour garder espoir en gardant les pieds sur terre.  drunken 
avatar
lazymoon.fay
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 18
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SURVIVRE EN SOLITAIRE OU EN GROUPE ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum