Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  Invité le Dim 13 Mar 2011 - 19:28

Nous pouvons assister en direct à l'une des plus graves catastrophes naturelle de l'histoire, bien sûr nous sommes solidaires des Japonnais et nous leur souhaitons bonne chance et bon courage...

Mais ce que nous DEVONS faire également c'est en retirer un enseignement (nous le devons aux Japonnais, afin que quelquepart cela soit utile à certains et peut-être un jour sauver des vies).

Mes premières impressions :
- Les Japonnais ne panniquent pas (ils sont stoïquent par nature et de plus ils ont été préparés aux catastrophes depuis toujours)
- Ils font des réserves (en prévision d'un confinement probable suite aux incidents nucléaires)
- Une préparation bien réfléchie a sauvée un grand nombre de vie et permit de concentrer les secours la ou il y avait besoin (les immeubles à Tokyo ont tenu grâce aux normes anti-sismiques)
- Grâce aux préparations pour les catastrophes, les Japonnais savent quoi faire (se mettrent sous une table en cas de secousses, se réfugier en hauteur en cas de Tsunami), pour ceux qui ont eu le temps d'agir...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  ventilo le Dim 13 Mar 2011 - 21:58

Exact, il faut suivre les agissements des nippons dans ces circonstances car personnes n' est à l' abri d'un tremblement de terre ou un tsunami...
Mais ce qui m' interpelle là pour le coup c'est désormais le retex concernant les centrales nucléaires, parce que des centrales on en a plein en France et la plupart chez nous aussi sont situés elles aussi dans des zones à risques.
avatar
ventilo
Niveau IX
Niveau IX

Masculin
Nombre de messages : 1236
Age : 42
Localisation : sud ouest france
Date d'inscription : 02/01/2009

http://nature-attitude.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  tonton78 le Dim 13 Mar 2011 - 23:48

ventilo a écrit:Mais ce qui m' interpelle là pour le coup c'est désormais le retex concernant les centrales nucléaires, parce que des centrales on en a plein en France et la plupart chez nous aussi sont situés elles aussi dans des zones à risques.

Non.
En France, l'etude a privilégié les sites situés sur les sites les moins risqués.
L'exception est bien sur ce qui se trouve au sud-est.
avatar
tonton78
Niveau VI
Niveau VI

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  tonton78 le Dim 13 Mar 2011 - 23:55

nemrod a écrit:
..
.

Assez d'accord avec le sang froid et la preparation des japonais.
Malgrès tout un truc me fait douter de toutes ses preprations : le delais d'alerte de zero dans les sites touchés ou , encore une fois, le fait de survivre ou pas depends essentielement du hasard.
Ni les BOB/EDC/EDV n'ont fait la moindre difference.

Ceux qui ont pris le tremblement de terre suivit du tsunami n'ont pas eu le temps d'evacuer ni de prendre quoique se soit.

Les abris anti-atomiques , les abris caves auraient été tous noyés...
Les seconds etages ont pu s'effondrer...

Seuls les grands batiments aux normes anti-sismiques semblent avoir tenu et encore.

Quand a l'evacuation , on voit bien que les vehicules terrestres sont noyés et les bateaux sont echoués...


A la limite un bateau gonflable a l'etage aurait pu etre une solution d'evacuation...qui aurait pensé a ça ?
Quand a resister aux vagues ETau tremblement de terre, il faudrait un cube de beton particulierement solidaire pour que tout vibre en meme tempsn sans casser.
avatar
tonton78
Niveau VI
Niveau VI

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  Invité le Mar 15 Mar 2011 - 18:20

J'ai entendu à la radio en allant au travail que les Japonnais achetaient en urgence des lampes dynamos, radio dynamos, sac de couchage, eau en bouteille, conserves...

Deux réflexions :
- Dans un pays ou le risque de tremblement de terre est majeur pourquoi n'ont-ils pas ces articles en stock ?
- Cela montre quels sont les éléments de base dont on ne peut se passer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  tonton78 le Mar 15 Mar 2011 - 19:51

nemrod a écrit:J'ai entendu à la radio en allant au travail que les Japonnais achetaient en urgence des lampes dynamos, radio dynamos, sac de couchage, eau en bouteille, conserves...

Deux réflexions :
- Dans un pays ou le risque de tremblement de terre est majeur pourquoi n'ont-ils pas ces articles en stock ?
- Cela montre quels sont les éléments de base dont on ne peut se passer.

1) parce que les tremblements de terre suivis de tsunami, ce n'est pas tous les jours non plus.
2) Les avoir chez soi n'auraient pas aidé ceux qui ont perdu en 5 minutes leur maison, leur voiture et se sont retrouvés a nager pour survivre.
avatar
tonton78
Niveau VI
Niveau VI

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  Invité le Mar 15 Mar 2011 - 20:07

Ce genre de réponse n'apporte rien !

Il est évident que si tu meurs dans les 30 secondes, avoir du matos chez toi ne sert à rien. Nous parlons de ceux ont survécu et vivent par exemple à Tokyo.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  tonton78 le Mar 15 Mar 2011 - 20:24

Ce qui est interessant dans ce sujet et le cas du japon , c'est
1) de nous rendre compte que toutes nos préparations peuvent n'avoir aucune utilité le jour J...
2) Que les scenarios catastrophes peuvent s'enchainer
Tremblement de terre ==> tsunami ==> Incident nucleaire
De plus nous savons que toute catatrophe implique une periode d'insecurité apres coup.
tsunami à haiti , tsunami en Indonesie, guerre civile au Ruanda/Buriundi suivi de massacres intra-ethnis dans les camps de refugiés apres...

L'effondrement en chaine est donc d'autand plus possible que nous sommes dans un pays ultra-centralisé avec des citoyens qui croient encore en la force de leur Etat et qui se rendrons compte au dernier moment que la mondialisation et l'Europe etant passé par la, l'Etat auquel il croyait n'existe plus...

Qu'aurions nous pu faire ?
En phase 0 (au moment des catastrophes en chaine) , rien d'autres que les japonais eux memes : nous battre a chaque instant pour survivre sous l'eau, sous les decombres, sous les radiations...

Comment se preparer a ça en connaissant ce scenario ?
Pour la partie "humide" (tsunami), la seule option est a mon avis de construire sur une butte a au moins 50 m au dessus du niveau de la mer, au dessus du lit du fleuve/riviere lorsqu'on est dans une vallée.
Cela pose toujours le probleme d'une vague de 51 m...Mais cela minimise la periode sous les eaux.
Il faut avoir a mon avis une cave etancheifiable instantanement et suffisament solide pour supporter l'effondrement de la maison sur elle. Une vague geante a en effet un fort pouvoir d'erosion et les vagues de baie peuvent depasser ces 50 m dans certains cas.
L'avantage d'etre en hauteur limite aussi le depot de sediments après la vague car rien ne serait pire que de survivre à la noyade dans une cave scellée pour y mourir enterré vivant sous deux metres de boues et d'aluvions...

Pour la partie tremblement de terre, il faut que cette cave soit plus solide que son soubassement pour qu'elle "glisse" dessus sans se fracturer (un gros cube en beton sur du gravier/ sable ?
Les immeubles en hauteur ont des genres d'amortisseurs ressemblant a des silent-bloc ou a de gros rouleaux , mais ce n'est pas notre besoin.

Pour la partie nucleaire, l'epaisseur de beton/terre protegerait un certain temps que la situation soit stabilisée en surface.
Il faut quand meme avoir de quoi gerer l'epuration de l'air avec un moyen pour percer les eventuels depots sur les aerations (vis sans fin de chantier ?)
Il faut aussi de quoi epurer l'eau et faire de l'energie car dans notre "modele" c'est evidemment ce qui manque immediatement.

Parce qu'il y a irradiation, il faudrait peut etre évacuer durablement la zone.
Si seuls des nuages non lié aux matières du reacteur sont presents, en quelques jours/semaines, cela serait reglé apres la fermeture de la centrale : pas besoin de fuir.
Si on arrive a un scenario à la tchernobyl avec des coeurs qui explosent et une contamination alentour avec des produits radioactif a longue durée de vie : inutile de rester dans tous les cas.
Mais ça, ce n'est pas ecrit a priori.
Ceci dit, l'Etat peut essayer de faire croire qu'il fonctionne encore en etant aussi fort avec les gens affaiblis qu'il est faible avec les forts planqués en Suisse...

Dans notre cas, il est interessant de constater que pour la partie "humide", une solution semble valable aussi bien pour les scenarii de type tempete Xinthia que tsunami japonais ou malaisien : avoir un bateau gonflable(ou un radeau en polystyrene) a l'etage.
Tout ce qui est dans le garage peut avoir été emporté avec le flux d'eau et la seule solution pour se maintenir et evacuer peut etre un bateau pour embarquer petit materiel ,femmes et enfants.
A la limite on peut prendre une coque d'optimist dans la chambre des enfants pour un faire une etagere type "deco" et s'en servir en cas d'urgence...


avatar
tonton78
Niveau VI
Niveau VI

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  Lone Wolf Winter le Mar 15 Mar 2011 - 20:29

Les Japonais sont loin d'avoir la même mentalité que les occidentaux. je mettrais ma main à couper que dans un évènement similaire, la première réaction de nos concitoyens serait de piller ta baraque et/ou t'agresser pour te "voler" un truc qu'ils n'ont pas (bouteille d'eau, téléphone, etc.).

Concernant les centrales nucléaires, la faute revient non pas aux centrales, mais aux Japonais qui ont construit le fameux complexe nucléaire sur des terres pleins où se situait la mer il y a quelques années. De plus, un site nucléaire quasiment au niveau de la mer (+/- 4 mètres) dans une zone sismique où les risques de tsunami sont immenses, cela relève de la bêtise humaine, surtout avec des systèmes de secours fonctionnant aux moteurs Diesel à l'air libre dehors...

En France, j'ai une centrale nucléaire juste à côté de chez moi (dans le sud est) à 500 mètres. Je doute que ça soit l'endroit le moins risqué également (se situe entre le Rhône et son canal), et où les risques d'inondations et de crues sont bien présents et ont déjà eu lieu. Heureusement (pas d'un point de vue humain car des milliers de personnes y travaillent), elle va bientôt fermer ses portes. Cependant des centaines de conteneur de matériaux usagés trainent à la vue de tous, et vu l'état des barils (corrosion), ça ne serrait pas étonnant de voir ce fameux matériaux (bien que vitrifié) polluer l'environnement à la moindre catastrophe naturelle (tempête, inondations, etc...)

avatar
Lone Wolf Winter
Niveau III
Niveau III

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 09/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  Dan Wesson le Mar 15 Mar 2011 - 20:29

Je refait surface....... Very Happy

Je pense qu'ils n'ont pas su anticiper ce genre "d'incident" (plus d'électricité) en faisant confiance à leur technologie (centrale nucléaire).

Maintenant c'est clair que c'est un cataclysme sans précédent avec toutes les conséquences derrière. A nous d'en tirer
les enseignements...

+1 pour le bateau à l'étage. J'y avais déjà songé si la configuration du terrain s'y prêtait.

A+


Wink

Dan Wesson
Niveau IV
Niveau IV

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 24/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

vehicule adapté.

Message  tonton78 le Jeu 17 Mar 2011 - 10:19

Voici surement le seul type de véhicule qui pourrait servir apres un tsunami pour passer aussi bien en amphibie qu'en "roulant" sur la boue et les débris divers.

http://forgottenoldmachines.blogspot.com/2010/09/vehicule-propulsion-par-vis-zil-29061.html

Mais bon, on ne s'imagine pas avoir un tel truc dans son garage pour un particulier.
avatar
tonton78
Niveau VI
Niveau VI

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  BurtGummer le Jeu 17 Mar 2011 - 12:01

tonton78 a écrit:Voici surement le seul type de véhicule qui pourrait servir apres un tsunami pour passer aussi bien en amphibie qu'en "roulant" sur la boue et les débris divers.

http://forgottenoldmachines.blogspot.com/2010/09/vehicule-propulsion-par-vis-zil-29061.html

Mais bon, on ne s'imagine pas avoir un tel truc dans son garage pour un particulier.

oO stupéfiante la vidéo! je m'attendais même pas à ce qu'il puisse aller droit ton engin mais vu la facilitée avec laquelle il traverser les bois doit y avoir une sacré puissance moteur en plus
avatar
BurtGummer
Niveau IV
Niveau IV

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  SavageBeast le Jeu 17 Mar 2011 - 12:09

@Tonton78

Ce qui me dérange dans tes propos, c'est qu'en définitive et selon tes conclusions, quelquesoit la préparation que nous ayons eu, cela n'aurait servi à rien.

EDC/BOB : inutiles selon toi. Sur l'instant "K"atastrophe, d'accord, mais dans les minutes qui suivent, les heures, voir les jours, tu as une chance supplémentaire. Mon EDC contient le compteur Geiger.

Tu parles des abris sans forcemment connaître comment ils sont conçus, leur équipement, et l'entraînement des populations. Pour ta gouverne, sache que les abris sont monocoque, avec des normes devant supporter certaines contraintes durant des périodes bien définies. Et je ne parle pas des constructions de protection civile, dont les normes sont différentes, ni même des constructions militaires que nous possédons.

"Ceci dit, l'Etat peut essayer de faire croire qu'il fonctionne encore en etant aussi fort avec les gens affaiblis qu'il est faible avec les forts planqués en Suisse..."
Si tu as un problème avec la Suisse, il s'agit de TON problème. Merci de ne pas la jouer façon "borotjn".

Pour ton info, le corps suisse d'aide en cas de catastrophe a toujours été l'un des premiers sur tous les terrains dans le monde entier. Les mercenaires suisses ont une réputation de loyauté et d'efficacité bien connue. Relit un peu l'Histoire de France, et tu verras combien de Suisses "planqués" ce sont sacrifiés pour ton pays.

_________________
"ADAPT OR DIE !" - Savage Beast
Welcome to the jungle ! It gets worse here everyday
Maintenant vous avez 2 choix : soit vous abandonnez, soit vous vous battez ! (Hadès in Lost Girl)
"I'm a monster when I have to be..." (Frank Roarke - Training Day)
avatar
SavageBeast
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2374
Age : 52
Localisation : Roumanie - Moldavie - Transnistrie - Ukraine - Suisse - Espagne
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  tonton78 le Jeu 17 Mar 2011 - 17:29

SavageBeast a écrit:
@Tonton78
Ce qui me dérange dans tes propos, c'est qu'en définitive et selon tes conclusions, quelquesoit la préparation que nous ayons eu, cela n'aurait servi à rien.

Effectivement dans CETTE catastrophe , j'estime que quelquesoit notre préparation , nos equipements , nos choix d'abri , nous aurions été uniquement soumis au divin hasard.
Cela ne veut pas dire que dans d'autres catastrophes cette préparation est inutile.
Mais la, heureux ceux qui ont pu sauver femmes et enfants.
Tu as vu les images : plus de maisons, plus de routes , des véhicules terrestres ensevelis et des bateaux echoués...
Avec des enfants en bas age tu prends quoi en premier , ton BOB ou tu essais de sauver tes enfants ?

SavageBeast a écrit:
EDC/BOB : inutiles selon toi. Sur l'instant "K"atastrophe, d'accord, mais dans les minutes qui suivent, les heures, voir les jours, tu as une chance supplémentaire. Mon EDC contient le compteur Geiger.

Non , j'ai précisé que nous etions dans une etude de cas.
Par contre te concernant, je trouve que le compteur geiger dans l'EDC c'est un poil too much.
S'il s'agit juste du moment et de l'adaptation au cas qui nous interesse , cela se justifie, mais sinon , avoir cela tout le temps sur soi, je trouve cela exagéré.
Dans ton vehicule (BOV ?) ou dans ton Sac d'alerte (BOB) ok, mais sur toi tout le temps, je trouve cela de trop.


SavageBeast a écrit:
Tu parles des abris sans forcemment connaître comment ils sont conçus, leur équipement, et l'entraînement des populations. Pour ta gouverne, sache que les abris sont monocoque, avec des normes devant supporter certaines contraintes durant des périodes bien définies. Et je ne parle pas des constructions de protection civile, dont les normes sont différentes, ni même des constructions militaires que nous possédons.

En fait je connais assez bien les abris en general et les abris militaires en particulier.
J'ai été un peu specialisé en combat de rue dans une garnison appelée Berlin et j'ai etudié la defense Suisse , entre autre.
Je connais tres bien le niveau d'equipement assez remarquable et meme unique de la Suisse dans ce domaine.
Je citais d'ailleurs la suisse en exemple dans un de mes messages.

SavageBeast a écrit:
"Ceci dit, l'Etat peut essayer de faire croire qu'il fonctionne encore en etant aussi fort avec les gens affaiblis qu'il est faible avec les forts planqués en Suisse..."
Si tu as un problème avec la Suisse, il s'agit de TON problème. Merci de ne pas la jouer façon "borotjn".
C'etait une reference aux FRANCAIS planqués en Suisse, pas une référence aux suisses vivant chez eux et près a defendre leur pays, eux.


SavageBeast a écrit:
Pour ton info, le corps suisse d'aide en cas de catastrophe a toujours été l'un des premiers sur tous les terrains dans le monde entier. Les mercenaires suisses ont une réputation de loyauté et d'efficacité bien connue. Relit un peu l'Histoire de France, et tu verras combien de Suisses "planqués" ce sont sacrifiés pour ton pays.

Je sais ; nous avons egorgé les mercenaires suisses aux tuileries en 1789....
Tu n'as toujours pas compris la référence, mais ce n'est pas grave.
Je connais meme l'histoire de la croix rouge(pour la référence aux humanitaires), cela n'a rien a voir non plus avec ceux que je montre du doigt.

Tu es parti comme une balle de fusil sur une refrence que tu n'a pas comprise : ce n'est pas grave !
avatar
tonton78
Niveau VI
Niveau VI

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  SavageBeast le Jeu 17 Mar 2011 - 17:59

@Tonton78.

Je reconnais effectivement que je suis parti comme une balle de fusil. Je tiens surtout à éviter les polémiques de type "borotjn" qui sont stériles.

En ce qui concerne la défense en Suisse, et les abris, un certain nombre d'entre eux ont été construits selon des normes très particulières. Ils ont la capacité de "glisser" et de se "déplacer" avec le terrain sur lequel ils se trouvent. Les forts militaires, répondent à d'autre normes, et ceux que j'ai l'occasion de visiter sont impressionants. Tu rentres quelque part, et tu ressorts très très très loin... Certains d'entre eux possèdent plus de 250Km de galeries... Et les équipages sont adaptés aux besoins en conséquence.

Pour le Japon, il est évident qu'entre le sac d'évacuation et les gamins, y pas de doutes. Tu sauves les gamins. Pour ce que j'ai vu comme images, la région ressemble à un château d'allumettes qui s'est effondré. C'est vraiment monstrueux.

Pour l'EDC, avec le Geiger ET l'iodure de potassium, tout dépend des risques que tu as évalué comme potentiels dans la région où tu vis. Lorsque je suis en Roumanie, dans une ville industrielle, j'ai mes raisons d'avoir un masque NBC et les cartouches adaptées. De même quand je suis en ex-URSS, le Geiger est utile. Ici, en Espagne, je suis à 30Km d'une centrale nucléaire par la route, donc 15-20Km à vol d'oiseau... Le Geiger peut avoir son utilité.

Comme je le dis toujours, tu adaptes ton BOB / EDC / EDV par rapport à ce que tu anticipes comme problème possible. Que cela ne serve à rien... TANT MIEUX. en cas de pépin, avec un peu de chance, tu as une chance supplémentaire de t'en sortir.

A+. SB

_________________
"ADAPT OR DIE !" - Savage Beast
Welcome to the jungle ! It gets worse here everyday
Maintenant vous avez 2 choix : soit vous abandonnez, soit vous vous battez ! (Hadès in Lost Girl)
"I'm a monster when I have to be..." (Frank Roarke - Training Day)
avatar
SavageBeast
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2374
Age : 52
Localisation : Roumanie - Moldavie - Transnistrie - Ukraine - Suisse - Espagne
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  Kryptos le Jeu 17 Mar 2011 - 18:37

Salut SavageBeast si tu veux j'ai trouver quelque choses qui pourrait te servir dans ton EDC Wink http://www.linternaute.com/hightech/diaporamas/050928-montres-hightech/2.shtml
Mais bon ça coute un peut cher...

@+
avatar
Kryptos
Niveau VI
Niveau VI

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 23
Date d'inscription : 21/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  Mao-IV le Jeu 17 Mar 2011 - 19:35

J'adore ton idée Kryptos !

Pour SB, je te conseille bien les pastilles d'iode mais le compteur Geiger ne te servira pas... La radioactivité ne te laisserait pas le temps de fuir.
Si c'est une fuite officielle, tu auras le temps de t'éloigner.
Si c'est une explosion tu l'entendras.

Ton compteur te servirait en effet en cas de fuite non-officielle mais je pense comme Kryptos, tu t'alourdit pour rien.
Dans un BOB ou meme EDV ca me parait quasi-indispensable.
avatar
Mao-IV
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 115
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  SavageBeast le Jeu 17 Mar 2011 - 20:16

Mao-IV a écrit:J'adore ton idée Kryptos !

Pour SB, je te conseille bien les pastilles d'iode mais le compteur Geiger ne te servira pas... La radioactivité ne te laisserait pas le temps de fuir.
Si c'est une fuite officielle, tu auras le temps de t'éloigner.
Si c'est une explosion tu l'entendras.

Ton compteur te servirait en effet en cas de fuite non-officielle mais je pense comme Kryptos, tu t'alourdit pour rien.
Dans un BOB ou meme EDV ca me parait quasi-indispensable.

lol! une fuite officielle...
1) Si mon détecteur signale quelquechose, je vais être plus attentif aux mesures qu'il donne, et pouvoir rapidement m'éloigner
2) Si c'est une explosion du réacteur, avec projection de débris à des distances diverse, mon détecteur va me signaler lorsque je suis dans une zone chaude / trop chaude / bouillante. Je pourrais faire des détours pour éviter les zones, ou dans le pire des cas, les traverser au plus vite.

La différence sera au niveau du rayonnement encaissé, et de la dose de radiations absorbée. Celui qui n'est pas équipé, n'aura aucune idée de ce qu'il reçoit ou s'il traverse des zones chaudes. No

_________________
"ADAPT OR DIE !" - Savage Beast
Welcome to the jungle ! It gets worse here everyday
Maintenant vous avez 2 choix : soit vous abandonnez, soit vous vous battez ! (Hadès in Lost Girl)
"I'm a monster when I have to be..." (Frank Roarke - Training Day)
avatar
SavageBeast
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2374
Age : 52
Localisation : Roumanie - Moldavie - Transnistrie - Ukraine - Suisse - Espagne
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  Mao-IV le Jeu 17 Mar 2011 - 20:24

Seulement ton Geiger n'as pas une grande portée :/ Il effectue des mesures dans ton environnement. Si ton geiger râle, c'est que tu trinques déja ^^
Mais je suis d'accord avec toi, mieux vaut un geiger que rien.

Construire son geiger :

http://jeanmarc.teissandier.pagesperso-orange.fr/Pratique/Geiger/Compteur%20GEIGER.htm
J'ai pas essayé donc je ne sais pas ce que ca vaut. Mais pour les électriciens/électroniciens, faites vous plaisir !



avatar
Mao-IV
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 115
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  Dan Wesson le Jeu 17 Mar 2011 - 22:11

Ce que je retiens (au delà du risque nucléaire) de cette catastrophe, c'est que si tu survis à ce genre de chose :
- s'éloigner le plus vite possible de la zone de catastrophe pour éviter les épidémies liées à la décomposition des corps
- prendre suffisamment de nourriture dans son BOB pour atteindre une zone safe (éloignée d'au moins une centaine de kilomètres) avec vivres sains (chez des amis, de la famille, etc...). D'où l'importance du plan B voire C.
- avoir de la nourriture qui demande peu d'eau
- avoir dans son BOB un système de filtrage d'eau efficace dans toute les situations
- savoir ce que l'on veut, se faire assister par les pouvoirs publiques ou bien se démerder tout seul.

Voilà ce que je retiens de cette catastrophe avec Tsunami.

A+

Dan Wesson
Niveau IV
Niveau IV

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 24/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  tonton78 le Jeu 17 Mar 2011 - 23:53

Dan Wesson a écrit:Ce que je retiens (au delà du risque nucléaire) de cette catastrophe, c'est que si tu survis à ce genre de chose :
- s'éloigner le plus vite possible de la zone de catastrophe pour éviter les épidémies liées à la décomposition des corps
- prendre suffisamment de nourriture dans son BOB pour atteindre une zone safe (éloignée d'au moins une centaine de kilomètres) avec vivres sains (chez des amis, de la famille, etc...). D'où l'importance du plan B voire C.
- avoir de la nourriture qui demande peu d'eau
- avoir dans son BOB un système de filtrage d'eau efficace dans toute les situations
- savoir ce que l'on veut, se faire assister par les pouvoirs publiques ou bien se démerder tout seul.

Voilà ce que je retiens de cette catastrophe avec Tsunami.

A+

Bonjour Wesson.
C'est effectivement le bon algorythme dans le cas de tremblement de terre ET/Ou de tsunamis à la Haitienne ou à l'Indonesienne
Si ton materiel est OK, alors il faut partir parceque la zone va devenir invivable , non ravitaillée en eau potable et vivres , insalubre et dangereuse(Sauf si on est deja dans un groupe organisé et que son propre site de vie est non touché)

Dans le cas japonais, l'evacuation individuelle est presque impossible (nombreuses vallées encaissées , points de passage obligés limités et infrastructures detruites qui oblige a dependre des elements du genie de l'Etat)
De plus les fuyards ont tout perdu...

Pour Nous en France, ce sera entre les deux, dans le pire des cas.
L'avantage est qu'il y a beaucoup de reserve fonciere pour une relocalisation(au sud ouest en particulier)
L'etat expropriera ceux qui ont construit quelquechose dans les zones isolés si c'est dans les projets de relocaliser une ville sur place...

Pour la bouffe, tu remet en cause la bouffe non lyophilisée (question de poids transporté sans doute)
Sache juste que le premier repas (apres la cata) peut etre vital pour le moral.
Il ne sera pas transporté longtemps de toute façon...
Une boite de ravioli, par exemple est bien pratique pour remonter le moral, fournir beaucoup de calories, y compris sous forme de chaleur une fois rechauffée.
avatar
tonton78
Niveau VI
Niveau VI

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  ventilo le Ven 18 Mar 2011 - 20:36

tonton78 a écrit:
ventilo a écrit:Mais ce qui m' interpelle là pour le coup c'est désormais le retex concernant les centrales nucléaires, parce que des centrales on en a plein en France et la plupart chez nous aussi sont situés elles aussi dans des zones à risques.

Non.
En France, l'etude a privilégié les sites situés sur les sites les moins risqués.
L'exception est bien sur ce qui se trouve au sud-est.


Ben là je crois que tu dis pas que des vérités tonton ...

Tu oublies toutes les centrales qui partent de l' Alsace( Fessenheim par exemple , celle-ci j'y ai bossé un certain temps et notamment pour la remise aux normes sismiques car elle se trouve justement dans une zone juxtant le fameux tremblement de terre de Bâle en suisse au début du siècle...)
Puis tu descends le Rhône et amuse toi à compter les centrales qui suivent la faille!

Puis vas voir les centres nucléaires de traitements ou de productions le long des côtes maritimes...
Je crois que c' est clair!
avatar
ventilo
Niveau IX
Niveau IX

Masculin
Nombre de messages : 1236
Age : 42
Localisation : sud ouest france
Date d'inscription : 02/01/2009

http://nature-attitude.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  Kryptos le Ven 18 Mar 2011 - 22:29

De toute façon la plupart des endroits ou se situent les centrales nucléaires sont à risque, car elle on besoin d'eau pour fonctionner donc, obliger d'être a coté d'un fleuve ou de la mer. Donc risque d'inondation, tsunamis... ...
avatar
Kryptos
Niveau VI
Niveau VI

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 23
Date d'inscription : 21/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  tonton78 le Ven 18 Mar 2011 - 22:37

Salut ventilo.

Oui je viens de tomber sur un site qui informait de possible truanderie dans les etudes de sous-sol , pour les centrales deja construites.

Fessenheim est effectivement le cas mentionné.

Pour les centrales au bord de l'eau, il y a bien sur la Hague et celle de l'estuaire de la Gironde.
Ceci dit, meme si un tsunami est toujours possible, les tsunamis dans la manche ou sur notre cote d'atlantique nord, ne semblent pas au niveau de ce qui arrive au Japon ou ce qui pourrait arriver autour de Nice.

Ce que je veux dire, c'est qu'entre batir sur une faille connue avec un historique lourd , comme au Japon et ce qui est fait en france, il y a quand meme une sacrée marge.
Fessenheim est sur une zone , celle de la Ruhr et de la vallée du Rhin ou il y a regulièrement des secousses.
Mais pas de tsunamis...


Ceci dit l'incident de Tchernobyl est un exemple d'erreur encore plus stupide que la catastrophe naturelle :

Une equipe demonte le circuit B pour maintenance, pendant qu'une autre fait un test d'automatisme de bascule en coupant volontairement le circuit A pour verifier la bascule vers le B...
Tiens cela chauffe toujours !
A l'epoque, en pleine glasnost, les russes etaient relativement ouvert et nous filaient des docs en français a chaque fois que nous passions le check point :j'ai donc un des tous premiers compte rendus de l'incident par les russes eux memes.

Tout cela pour dire que nos systemes sont sur des lieux un peu plus securisés (sauf fessenheim) avec comme avantage provisoire d'etre geré par une operateur national qui n'a pas sous la gorge la pression de la rentabilité.
Mais la privatisation etant en cours , Suez et Bouyghes arrivent sur le marché...
Tout redevient possible !






avatar
tonton78
Niveau VI
Niveau VI

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  ventilo le Sam 19 Mar 2011 - 6:32

En 1999 déjà je sais que des mandataires pour la centrale se plaignaient de pièces de rechange qu'on leur livrait de moins bonne qualité pour réaliser des moindres coûts...Imaginons 12 ans plus tard...

avatar
ventilo
Niveau IX
Niveau IX

Masculin
Nombre de messages : 1236
Age : 42
Localisation : sud ouest france
Date d'inscription : 02/01/2009

http://nature-attitude.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce que nous pouvons apprendre des catastrophes au Japon

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum