Sondage: quid de la préparation physique?

Aller en bas

Sondage: quid de la préparation physique?

Message  lazymoon.fay le Jeu 31 Mai 2018 - 23:51

Salut à tous,

Je voulais avoir votre avis sur un sujet qu'on n'aborde pas très souvent (enfin, c'est mon impression): l'entrainement physique. hein

Comment renforcez-vous votre corps en vue de temps difficiles? Sur quel aspect est-ce que vous insistez le plus (endurance, force, agilité, vitesse,...)?

Quelles sont vos expériences pratiques liées à tel ou tel sport?

Quels sont les effets de l'âge ou d'éventuelles maladies sur votre routine sportive?

Et enfin, comment se préparer physiquement (en dehors de l'aspect psychologique) à une situation de combat selon vous?

avatar
lazymoon.fay
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 163
Age : 19
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage: quid de la préparation physique?

Message  SavageBeast le Ven 1 Juin 2018 - 1:01

Questions pertinentes !  lol!

Renforcement sur l'endurance. Lors de mes cours de cadre à la Protection Civile, il était insisté sur point précis, pouvoir arriver à l'objectif sur le terrain. La vitesse, oui... mais ce n'est pas tout. Ces derniers mois ont été en liens avec des accidents que des amis ont eu, et tous avaient la même cause, la précipitation (vitesse d'action, je ne parle pas de conduite).

Résultat, 2 séjours d'un mois à l'hôpital pour l'une, et 1 bras cassé la première fois pour l'autre, et avant-hier, il a chûté dans les escaliers de l'immeuble où il habite, le 2ème bras cassé, et une entorse à la cheville... Tout ça, pour aller plus vite, et sans attention car on est pressé !

Pour ma part, je traverse une période d'épuisement psychique, physique, mental, même si je continue à fonctionner plus ou moins bien. Au niveau physique, il y a 18 mois, lors de la mise en place de mon installation solaire, j'ai soulevé un poids trop lourd, et me suis blessé à l'intérieur du corps : douleur abdominale horrible, vomissements, sueurs froides, vertiges ...

Bref, passage par la case URGENCES le lendemain, où il a été diagnostiqué des douleurs internes, sans plus. Anti-douleurs, anti-inflammatoires, et hop... ça c'est plus ou moins calmé. J'ai refait un contrôle chez mon médecin généraliste, qui lui non plus n'a rien détecté... Par contre, suite à des énervements et préoccupations durant une période de plus d'un mois, les douleurs sont réapparues.

Si je me palpe le ventre, pas de douleurs précises, mais j'arrive à localiser un segment qui ressemble à un mûscle ayant comme une crampe, même si ce n'est pas aussi dur. Cela influe donc sur mes capacités à faire du sport pour l'instant.

Suite à ma chute de l'échaffaudage, mes bras ont bien récupéré, mais l'épaule gauche-clavicule sont encore douloureuses, et je n'ai qu'une puissance très limitée au niveau des poids que je peux soulever... Bref... Pour l'instant c'est prendre soin de moi, et me remettre en forme côté santé, avant de me lancer dans du sport.

Conséquences des deux problèmes : diminution de 60% de mes capacités physiques, car les douleurs sont trop fortes, et pas la puissance nécessaire pour effectuer ce que je veux faire. J'ai 52 ans, et je considère hormis ces 2 problèmes que je suis en bonne forme, pas de problèmes pour la marche, les travaux, etc..

Bien se préparer à une situation de combat ? Pas simple comme réponse à apporter. Celui qui ne combat pas gagne la bataille. ça peut être en évitant la zone dangereuse, en donnant à l'agresseur ce qu'il demande, en discutant avec lui.

Les films, les entraînements de divers arts martiaux, c'est très bien ... La réalité c'est qu'à moins d'avoir une pratique assidûe et un niveau technique très élevé, cela ne servira à rien. Si tu dois engager un combat, sache que tu vas recevoir des coups, tu vas avoir mal, et peut-être tu y resteras.

Accepter cela te donne un avantage sur celui d'en face. Si tu dois faire face à plusieurs personnes, tu en prends un au hasard, à qui tu vas faire le plus de mal possible pour qu'il hurle de douleur, ça donnera très rapidement à réfléchir aux autres.

Pour ma part, j'ai fait pas mal de self-défense, bcp de bagarres de rue, et des combats en amical avec sportifs en arts martiaux. Avoir de quoi distraire un instant l'agresseur peut changer la donne, et résoudre le problème...

Dernier problème que j'ai eu en Espagne, le groupe de voyous a retenu le gars qui voulait m'agresser, il avait déjà dégusté un coup au plexus lorsqu'il m'avait poussé... Si tu es déterminé, et que tu te marres, ils sont clairement déstabilisés, "un fou, ça fait peur, très peur, car c'est irrationnel" ... Mais nous sommes tous différents, il faut que leur cerveau reptilien détecte que tu es une menace réelle, et là, tu as gagné !

Face à une arme, tout dépend de ta préparation. Ce qui est certain, c'est que tu auras des ennuis. (Je parle d'une situation dégradée, mais non effondrée). Personne ne peut répondre avant d'y être confronté. Dans mes entraînements armés, mon niveau reste encore supérieur au niveau vitesse et efficacité, mais je n'utilise pas les nouvelles techniques de type "pistolet contre le corps" (très visibles dans la série Arme Fatale, Riggs), je n'aime pas, et trouve que les mouvements disponibles sont réduits.

Je me suis entraîné avec des militaires revenant d'Afghanistan, eux avec cette technique, moi avec l'ancienne, les déplacements sont différents, les positions aussi, mais à la fin, de toutes façons, on s'est tous fait avoir dans une progression en solitaire à l'intérieur de vestiaires... Mon "check" d'entrée a été trop rapide, et mon cerveau n'a pas "vu" un assaillant habillé en gris collé contre contre une armoire grise aussi... Sinon, ma progression a été impeccable, j'ai neutralisé tous les assaillants.

On va tjrs au bout de l'entraînement, même si touché car on voit ainsi nos faiblesses, on se filme pour analyser les moments où l'on commet les erreurs, l'instructeur étant juste à nos côtés...  devil

A+, SB.

_________________
"ADAPT OR DIE !" - Savage Beast
Welcome to the jungle ! It gets worse here everyday
Maintenant vous avez 2 choix : soit vous abandonnez, soit vous vous battez ! (Hadès in Lost Girl)
"I'm a monster when I have to be..." (Frank Roarke - Training Day)
avatar
SavageBeast
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2665
Age : 53
Localisation : Roumanie - Moldavie - Transnistrie - Ukraine - Suisse - Espagne
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage: quid de la préparation physique?

Message  lazymoon.fay le Ven 1 Juin 2018 - 14:15

Pour ma part j'essaye de varier mes entrainements.

J'essaye de tenir 2 à 3 séances "endurance" par semaine (course à pied et parfois vélo) avec variation de l'intensité. À cela j'ajoute ma routine journalière: douche froide, tractions, pompes, gainage, etc.

Le samedi je m'entraine à l'épée (plus pour le côté fun sleep ) et le soir on se rend au cours de Wing Chung en "famille".

En dehors j'essaye de tendre vers une vie saine (tant physiquement que psychiquement): ne pas bouffer n'importe quoi (difficile quand on est étudiant), ne pas se laisser absorber par les médias,...

Et par rapport au combat, depuis que je vis en ville j'ai connu deux situations "tendues".
Une fois dans un bar où un ami ivre avait emm*rdé un type pendant que j'étais aux toilettes. En revenant je voyais bien que quelque chose clochait et que le ton montait alors qu'ils se mettaient tous les deux debout. J'ai donc pris l'initiative et j'ai mis une gifle (par derrière) au type qui était à peine plus grand que moi, ça l'a fait tomber au sol et on a pris nos jambes à notre cou.
La deuxième fois c'était dans le centre de Bruxelles, un soir où j'avais décidé de me promener seul en ville. Je m'étais rendu compte que deux gredins (type suédois) étaient en train de me suivre et le fait de me savoir suivi (j'avais tourné en rond autour d'un bloc pour m'en assurer) m'a permis de me préparer mentalement. D'où l'intérêt de toujours rester un minimum vigilant.
J'ai tâché de rester dans une rue touristique très fréquentée et j'ai fini par ralentir jusqu'à m'adosser contre un mur. Je me suis ensuite tourné vers eux de manière à ce qu'ils voient que je les avais remarqué et que je ne leur servirai pas de pigeon pour ce soir. L'un d'entre eux m'a regardé d'un air mauvais puis ils m'ont dépassé et je suis reparti dans l'autre sens en checkant mes arrières.

Je n'ai rien vécu de bien exaltant mais je pense avoir réagi correctement lol!

Par rapport aux entrainements avec arme, en dehors du tir "pépère" au village et nos rares exercices avec munitions réelles à l'armée je ne suis nulle part. Sauf si l'escrime médiévale compte rire

A+


avatar
lazymoon.fay
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 163
Age : 19
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage: quid de la préparation physique?

Message  venerable le Mar 19 Juin 2018 - 18:05

C’est bien que quelqu’un s’intéresse à ce sujet. C’est suffisamment rare alors que c’est pourtant primordial. On en a déjà parlait : ici  mais ça ne fait pas de mal d’en remettre une couche.

Personnellement à 48 ans, au vue de mon passé, je baisse physiquement … la raison : avoir trop tiré sur la corde, avoir trop souvent dépassé mes limites, ne pas avoir assez écouté mon corps qui criait stop. Résultat mon entrainement est aujourd’hui difficile et douloureux, surtout après trois ans passés sur les bancs d’école ( + le rhum et la bière).
Je me limite donc  à 4 séances « douces » d’1 heure de cardio par semaines (pas le choix, j’ai besoin de 3 jours de repos par semaine pour revenir à un taux supportable de douleur et éviter de nouvelles blessures) et une sortie en montagne.

Mes priorités au vue de ce qu’il est encore possible de faire : travailler mon cardio en faisant du fractionné (quel que soit l’exercice), garder («reprendre » pour être honnête) une ceinture abdominale correct (gainage), et travailler suffisamment les grands groupes musculaires (par pompes et tractions) pour ne pas se blesser au moindre effort violent.

La vitesse, c’est terminer pour moi, dommage ! Au part avant je bossais régulièrement le 3000m. C’est pour moi un excellent exercice. Etre capable d’être à fond sur cette distance, vous permet de vous mettre à l’abri de tous dangers éventuels.

La force… idem ! Je laisse ça aux autres dorénavant pour les même raisons.

L’agilité, la souplesse, c’est ce qui se dégrade avec l’âge, il faut le travailler, même si c’est de  plus en plus dur au fil des ans. Trottiner sur terrain escarpé lors des randonnées en troquant définitivement ses chaussures à tiges hautes contres des chaussures de trail à tige basse est un excellent moyen de travailler ma proprioception et rend les randos plus agréables (moins chiantes).

Les arts martiaux (aïkido puis aïkitaido)… stoppés également pour les même raisons (l’alternance : dojo / ostéo commençait à être pesante). Reste un peu de boxe libre. Les gestes appris devenant de moins en moins amples et de plus en plus définitif pour éviter de devoir en remettre un ! Je me rend compte à ce sujet que je me sers de plus en plus de ce que j’ai appris en anatomie (musculaire, vasculaire, neuro) ces 3 dernières années.

Je pars pleurer… boulet

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1115
Age : 48
Localisation : en altitude... mal de mer
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage: quid de la préparation physique?

Message  SavageBeast le Mar 19 Juin 2018 - 23:58

Salut Vénérable... Lorsque je regarde les gens autour de moi, y compris les jeunes, je trouve que je suis en bien meilleure forme, même si l'âge et les excès se font sentir. 

Je tourne à environ 6Km/h lors de mes sorties marche avec des montés douces / descentes / plat, mais je veux perdre environ 10Kg de poids pour être à un niveau optimal. 120 pulsations/minute à la fin de l'entraînement, 52 ans...

Par contre, en montée pénible sur 1.5Km, je monte à 160 pulsations/minute. Là, j'ai dû arrêter quelques jours, vu que le frottement a créé des blessures à un endroit hyper sensible...

Sans compter que la blessure / déchirure au mûscle oblique externe-interne est encore sensible suivant les jours. Je dois vraiment être prudent dans les mouvements, sinon la douleur me rappelle de lever le pied !

Pour ce qui est du combat, je te conseille une formation de type self-défense, orientée "rue"... C'est rigolo comment tu peux faire pour neutraliser un adversaire... ou alors, les vidéos de Bas Rutten ... Il est hyper-efficace avec des techniques très simples. Les arts martiaux se font sur un dojo avec des règles, et une morale / éthique. Dans la rue, il n'y a aucune éthique, le gagnant est celui qui s'en sort avec le moins de dégâts possibles...



De toutes façons, nous avons de bonnes chances de nous en sortir avec nos acquis. Je viens t'apporter une boîte de Kleenex, comme ça tu pourras pleurer dans ton coin !  lol!

A+, SB

_________________
"ADAPT OR DIE !" - Savage Beast
Welcome to the jungle ! It gets worse here everyday
Maintenant vous avez 2 choix : soit vous abandonnez, soit vous vous battez ! (Hadès in Lost Girl)
"I'm a monster when I have to be..." (Frank Roarke - Training Day)
avatar
SavageBeast
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2665
Age : 53
Localisation : Roumanie - Moldavie - Transnistrie - Ukraine - Suisse - Espagne
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage: quid de la préparation physique?

Message  venerable le Mer 20 Juin 2018 - 14:27

Laisse tomber les kleenex, donne directement des nappes  Wink

Blague à part, même si comme tu le dis, on a rien à envier a beaucoup de jeunes coté condition physique (et surtout mental), ça fait toujours un coup au moral de se sentir moins en forme que par le passé.
On est pas tous égaux la dessus, on ne s’est pas tous tirer dessus de la même manière. Et pour être honnête, je me rends compte que c’était plutôt stupide de l’avoir fait ainsi. Donc un petit conseil qui en vaux un autre pour les plus jeunes : savoir s’écouter, écouter les signes que son corps envoi.
Je vais regarder d’un peu plus près ces vidéos de self défense. Le problème avec les nouvelles activités c’est que par ici les semaines ne font que 7 jours, difficile de tout faire en même temps. Éduquer un petit monstre et me remettre ne forme, ça me prend déjà tout mon énergie.  Wink

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1115
Age : 48
Localisation : en altitude... mal de mer
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage: quid de la préparation physique?

Message  SavageBeast le Mer 20 Juin 2018 - 18:04

venerable a écrit:Donc un petit conseil qui en vaux un autre pour les plus jeunes : savoir s’écouter, écouter les signes que son corps envoi.

Le problème avec les nouvelles activités c’est que par ici les semaines ne font que 7 jours, difficile de tout faire en même temps. Éduquer un petit monstre et me remettre ne forme, ça me prend déjà tout mon énergie.  Wink

Salut Vénérable ! Oui.. Mais bon... On a repoussé nos limites dans divers domaines, parce que c'était drôle, amûsant, un challenge, et qu'en plus on pouvait narguer les copains ... C'est comme ça que j'ai rapidement obtenu ma réputation de "Looping Murdock" ... Pour ceux qui ne connaissent pas, je vous recommande un extrait :



Des semaines de 7 jours, je suis d'accord, c'est trop court, et en plus seulement 24h par jour ce n'est pas assez. Soit il nous faut une machine à contracter le temps et ainsi pouvoir faire plus de choses durant ce même lapse de temps, soit, il nous faut faire 2 à 3 plus vite les choses, ou 2 à 3 plus de choses à la fois ...

Il n'y a pas de solution mirâcle. Pour ma part, c'est lié à de l'épuisement, une accumulation de problèmes sur plusieurs années, qui ont déréglé totalement mes projets. Et se remettre sur les rails, pour se restabiliser est aussi compliqué, le corps et l'esprit devant changer leur manière de fonctionner...

En ce qui concerne le petit monstre, un petit shoot de Vodka / Gin / Whisky peut aider, ou alors puiser dans la pharmacopée pour l'aider à dormir, ou à voir des éléphants roses à points verts qui volent...  parti

La seule solution valable. étant une déconnexion totale, pour se recharger à 100%, et repartir du bon pied !
A+, SB

_________________
"ADAPT OR DIE !" - Savage Beast
Welcome to the jungle ! It gets worse here everyday
Maintenant vous avez 2 choix : soit vous abandonnez, soit vous vous battez ! (Hadès in Lost Girl)
"I'm a monster when I have to be..." (Frank Roarke - Training Day)
avatar
SavageBeast
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2665
Age : 53
Localisation : Roumanie - Moldavie - Transnistrie - Ukraine - Suisse - Espagne
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sondage: quid de la préparation physique?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum