Coup de gueule du revenant... ou le lien social "bis"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coup de gueule du revenant... ou le lien social "bis"

Message  venerable le Ven 8 Sep 2017 - 9:45

Partez pas y en a aussi pour vous…

Retour sur le vieux continent. Nouvelle installation, nouvelle tentative d'intégration. Les amis qui avaient eux aussi rejoint l’Europe après un long séjour dans les iles m’avaient parlé de leur difficulté à se réintégrer. Ben voilà j’ai mis les deux pieds en plein dedans… et ça ne sent pas bon !

Je suis devenu invisible, hollow man est de retour Le cycle est définitivement terminé, celui qui s’annonce risque d’être morose.
Personne ne me regarde, ne me souris, ne me dit bonjour malgré un regard insistant et un sourire un peu appuyé. Il y a beaucoup à dire et redire sur les gens des iles qu’ils soient du pacifique ou des caraïbes, mais sur ce sujet ils peuvent vous en apprendre beaucoup. Est-ce si difficile de dire bonjour, de regarder l’AUTRE de s’intéresser à cette personne que je ne connais pas encore ? Putain de métropolitains ! Putain de Français ! Putain d’égoïstes ! Vous me faites honte.Et je pèse chaque mot.
Tout cela rejoint le problème évoqué par SB pour sa maman abandonnée par ses amies.  Alors oui on s'indigne, mais le problème vient de qui!

Comment faites-vous ? Comment avez-vous fait pour tenir jusque-là ? Pourquoi subir ça tout simplement ? On a tout pour vivre heureux dans notre beau pays et plus personne ne s’en rend compte.
On préfère s’emmerder la vie volontairement, dégrader sans scrupule notre environnent, détruire les inconnus, chier sur son collègue de boulot ou son subalterne, vomir sur son supérieur, dénigrer son voisin…

Beaucoup se diront : « Il a raison, mais moi je ne me sens pas concerné, moi je ne suis pas comme ça ! » c’est ce que m’ont répondu la plus part des personnes ou amis que j’ai retrouvé en rentrant… même plus capable d’être honnête. J’en ai pourri quelques-uns. Ils ne s’en rendent même plus compte, vous ne vous en rendez même plus compte. Vous êtes à vomir.

Tout le monde se plaint de l’égoïsme des gens, de la mauvaise ambiance générale, de l’état de la France, mais personne, personne n’y met du sien.

Alors on veut survivre  à tous ces cons, on se sent supérieur aux autres, digne d’être encore là quand ces égoïstes, nombrilistes, égocentriques se seront mangés le foie entre eux… pfff …

… va falloir faire un sérieux travail d’introspection mes cocos.


Dernière édition par venerable le Ven 8 Sep 2017 - 16:58, édité 2 fois

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule du revenant... ou le lien social "bis"

Message  Vault le Ven 8 Sep 2017 - 11:56

Bonjour et bienvenue (néanmoins) sur le continent Wink

Beaucoup de choses à dire sur vos coups de gueules... De mon coté, on retrouve une certaine politesse et sympathie au dessus des 800 mètres d'altitude, quant les chemins sont assez complexe pour laisser les personnes impatiences et capricieuses en bas. La montagne apporte une certaine sélection dans la population, dans mon coin en tout cas.

Ce qu'il faut comprendre sur le monde dans lequel nous vivons, c'est que chaque personne est conditionné pour vivre dans un état de frustration perpétuel, parce que les gens heureux ne consomme pas.

Presque la totalité des personnes vivent une fiction de la vie, loin des contraintes réelles, simplement parce que nous vivons en paix depuis 1945.

Le retour à la réalité va être douloureux et fatal pour beaucoup.

A+

_________________
The greatest enemy will hide in the last place you would ever look
Julius Caesar. 75 BC
avatar
Vault
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1030
Age : 34
Localisation : RHA
Date d'inscription : 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule du revenant... ou le lien social "bis"

Message  SavageBeast le Ven 8 Sep 2017 - 21:09

Salut Vénérable ! Je n'ose te dire bienvenue, ce serait hypocrite... On constate avec horreur que beaucoup de personnes ont changé, que notre pays et ses habitant ont rétrogradé et se comportent comme des sous-merdes...

L'important est d'avoir un noyau dur, qui sera présent dans n'importe quelle situation. L'un de mes amis a laissé son travail pour passer l'après-midi avec moi, et est venu de Lausanne. Avec mon camarade de protection rapprôchée, ils ont organisé un repas au bord du lac, et je me suis retroûvé entouré, on a pris soin de moi...

Toi, ainsi que Vault m'avez soutenu ici, d'autres personnes sur FB ont fait de même... sur 45 "amis" un tiers a été présent... Dois-je supprimer les deux tiers qui ne se sont pas manifestés ?

Je crois qu'il faut garder nos valeurs, continuer à les mettre en oeuvre, parce que ce sont elles aussi qui définissent qui nous sommes, et nous différencient des autres. Je ne cherche plus à me rapprôcher des gens, c'est inutile. On sent combien la situation est tendue, l'aggressivité des gens, un rien peut provoquer l'explôsion, c'est très intéressant aussi de voir comment certaines femmes, inconsciemment, alors qu'elles accompagnent des gens "d'argent, de pouvoir", se retournent pour vous regarder, ou vous font un magnifique sourire, alors qu'elles tiennent la main de l'autre...

Elles sentent que le vent tourne, et cherchent à se placer derrière les "nouveaux puissants". D'un point de vue psycho-sociologique c'est fascinant ! Ensuite, entre une poupée barbie totalement inutile, et une femme qui sait fonctionner dans les moments difficiles, le choix est très vite fait !

A+, SB

_________________
"ADAPT OR DIE !" - Savage Beast
Welcome to the jungle ! It gets worse here everyday
Maintenant vous avez 2 choix : soit vous abandonnez, soit vous vous battez ! (Hadès in Lost Girl)
"I'm a monster when I have to be..." (Frank Roarke - Training Day)
avatar
SavageBeast
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2459
Age : 52
Localisation : Roumanie - Moldavie - Transnistrie - Ukraine - Suisse - Espagne
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule du revenant... ou le lien social "bis"

Message  Ian Valtin le Jeu 21 Sep 2017 - 23:13

Salut à tous,
Je dois être fautif en tant que parisien. On ne s'en rend plus/pas compte car on vie dedans. Il y a peu un type a reculé d'un pas sans raison dans une file d'attente où je me trouvais juste derrière lui. Je me suis énervé qu'il me marche sur le pied. Ca a fini avec une grosse claque. J'ai été con et ce n'était pas la première fois.

C'est pour ça que je veux quitter paris ou toute agglomération "où on ne connaît même pas son voisin". Et depuis mon arrivé sur ce forum je le dit.

Mais je n'étais pas comme ça. Je le suis devenu.
Et je le regrette.

J'étais un mec bien et je le suis toujours mais le stress généré par la capital m'a abîmé sur certains points. J'en suis pas encore à vivre en autiste les écouteurs sur les oreilles et vivant ma vie sur le net en dénigrant les autres par derrière en gobant tous ce que me dit BFM TV. Et ce ne sera jamais le cas !




Il y a deux semaines en rentrant chez moi j'ai entendu les pompiers ranimer mon voisin du dessus. C'est un type que je ne connaît pas, ou très peu; rappelez-vous nous sommes à Paris....
Je suis monté pour demander ce qu'il a car ça m'inquiétais, et je ne demande qu'à connaître ce voisin... Un type est sorti sur le palier pour me répondre à la place des pompiers et se présente comme son ancien collègue de travail qui le savait dépressif depuis plusieurs années et ne répondant pas au téléphone depuis 10 jours est venue le visiter. Là il a tambouriné jusqu'à qu'il lui ouvre et l'a trouvé à moitié nue, complètement hagard sans qu'il sache finir une phrase. Il est rentré dans l'appartement et à vue l'état de l'appartement, ce qu'il lui a fait appelé les pompiers car l'état du Voisin empirait minute après minute.
Je suis arrivé environ 10 minutes après.
Nous avons échangé nos coordonnées et il m'a rappelé le lendemain. Me demandant si j'avais le numéro de ma gardienne d'immeuble (impossible à joindre) et si je connaissais des membres de la famille de Voisin.
_Non pour la gardienne mais je la verrai ce midi, non aucun membre de sa famille on ne se connaît que de vue Voisin et Moi.
Je demande des nouvelles de Voisin, son Collègue m'apprend qu'il est aux urgences à demi conscient.
Bref, Collègue me demande de faire en sorte que la gardienne le contacte pour qu'il puisse prévenir la famille de Voisin et me demande de récupérer ses clés pour les remettre à la gardienne. J'accepte.
Je vais chercher les clés et j'offre un verre à Collègue, nous discutons une demi-heure...
Le midi la gardienne (dame très sympathique) refuse de prendre les clés, ne connaît aucun des proches de Voisin mais à une adresse au siège social (un garant je suppose) et va écrire dès ce soir.
Le lendemain je vais relever le courrier de Voisin, puis je rentre dans son appart pour récupérer son téléphone portable fin de le ramener à Collègue qui le donnera à Voisin lorsqu'il sortira des urgences de façon à pouvoir joindre des proches à lui.
Et là je trouve un appartement avec le sol couvert d'excréments !
Voisin, devenu incontinent s'est fait dessus et a marché, ce qui a étalé les excréments, partout dans son appartement pendant plusieurs jours (environ 10).
L'appartement est seulement occupé sur la pièce principal, la moitié de cette pièce est encombré par les cartons de son emménagement d'il y a 3 ans déjà ! La deuxième pièce (c'est un 2 pièces) est totalement encombré par les mêmes cartons.
(j'ai marché sur des cartons pour me déplacer dans l'appart'.)
Je trouve le téléphone et le ramène à Collègue le lendemain. J'apprends que Voisin aurait une embolie pulmonaire ils ne savent pas encore et son hospitalisation serait longue.
Les jours passent et à ce jours toujours aucun proche ne se manifeste.
J'ai vidé l'appart' du lit irrécupérable, j'ai lessivé le sol pleins de merde collé, j'ai acheté un BZ pour quand il sortira, j'ai ramené 1 meuble et j'en cherche d'autres pour son emménagement, j'ai ramené à l'hopital sa radio et des CD (facile à trouver ils étaient dans le cartons marqué "CD").
Avec Collègue nous avons compris, et convenu, que nous ne sommes que 3 (avec une autre Collègue que je ne connaît pas) à nous occuper d'un homme que ses deux enfants (de 30 et 36 ans) ne prennent même pas la peine de visiter !

Ce qu'on peut en déduire :
_Je ne suis pas encore le dernier des connards.
_Il existe encore des gens bien.
_Voilà ce dont l'humain est capable, laisser son propre père déprimer depuis des années, sans même lui rendre visite lorsqu'il est hospitalisé, sans jamais l'avoir aidé ne serait ce qu'en l'installant dignement dans son logement...

Je suis certain de ne jamais finir comme ça, si je sentais que je deviendrais ce genre d'enfoiré je me tire une balle.
avatar
Ian Valtin
Niveau VII
Niveau VII

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule du revenant... ou le lien social "bis"

Message  SavageBeast le Ven 22 Sep 2017 - 0:01

Salut Ian ! La société nous déshumanise, en fait, on s'enfout complètement de l'autre. C'est une réalité de notre monde occidental.

Pour ce qui concerne la claque, il y a tellement de gens qui ne respectent plus rien, qui méprisent la personne à qui ils viennent de faire un tort, ou de lui faire mal, qu'une réaction physique peut se produire face à ce genre d'abruti. On bouscûle quelqu'un, ou on lui marche sur un pied, on s'excûse, sauf si c'est voulu, et là, effectivement, une baffe peut se comprendre...

Bravo pour ton comportement et ce que tu as fait, c'est admirable. Tu mentionnais ses deux enfants, qui n'ont plus de contact avec lui, mais nous n'avons aucune idée de leur vécu et de la relation qu'ils ont eue avec leur père. Va savoir ce qu'il s'est passé dans leur vie pour qu'ils coupent les ponts...

Tu fais encore partie de ce petit nombre de personnes qui ont des valeurs, qui les conservent et les appliquent, envers et contre tout... Mais comme nous tous, tu sais que nous payons le prix fort pour nos valeurs.

Merci d'avoir aidé cette personne, en espérant qu'elle se rétablisse rapidement et que vous puissiez nouer un contact amical.
A+, SB

_________________
"ADAPT OR DIE !" - Savage Beast
Welcome to the jungle ! It gets worse here everyday
Maintenant vous avez 2 choix : soit vous abandonnez, soit vous vous battez ! (Hadès in Lost Girl)
"I'm a monster when I have to be..." (Frank Roarke - Training Day)
avatar
SavageBeast
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2459
Age : 52
Localisation : Roumanie - Moldavie - Transnistrie - Ukraine - Suisse - Espagne
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule du revenant... ou le lien social "bis"

Message  victor81 le Sam 23 Sep 2017 - 8:25

merci pour ton temoignage, ian... il prend aux tripes.
tu as fait ce qu'il fallait,...mais, et tes autres voisins, ca ne leur a pas ouvert les yeux? Oo'
avatar
victor81
Niveau IV
Niveau IV

Nombre de messages : 179
Localisation : montagne noire
Date d'inscription : 01/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule du revenant... ou le lien social "bis"

Message  Ian Valtin le Sam 23 Sep 2017 - 14:49

Merci.

Les autres voisins se sont pas au courant. Par respect pour Voisin nous n'avons pas dit dans quel état nous l'avons trouvé et des autres voisins que je connais ils semblent tous comme moi : des voisins de palier/d'immeuble, donc personne ne le connait vraiment...
Là je suis face à un cas où la situation pourrait se retourner contre moi, ce matin j'ai relevé le courrier de Voisin, pour plusieurs raisons, la première c'est que si sa boîte aux lettres débordait sa indiquerait que l'appart' est inoccupé et à Paris les cambriolages sont très vite arrivés même si nous avons mi à mon initiative le programme "voisins vigilants" dont je parlais dans un autre post (je crois dans "sécuriser son domicile" ?).
La deuxième c'est qu'avec beaucoup de chance j'aurais peut-être un proche qui lui écrira et me laissera une adresse pour qu'enfin un proche prenne le relais.
Et la troisième c'est que s'il a du courrier important il faut bien que quelqu'un s'en occupe.
Donc me voici en possession non-officiel des clés d'appartement de quelqu'un qui ne m'a pas mandaté pour ça et de qui je relève le courrier. C'est comme ça que les emmerdes arrivent...

Il faudrait qu'il soit placé sous tutelle, que je sois dégagé de toute responsabilité, encore faut-il qu'il y ai quelqu'un pour assumer la tutelle... Je vais me renseigner.
avatar
Ian Valtin
Niveau VII
Niveau VII

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

lien social

Message  lulu62 le Lun 25 Sep 2017 - 10:25

Permettez moi de faire une petite nuance. Ma résidence principale étant dans une zone rurale, voire très rurale, tout le monde se connait plus ou moins et on se dit tous bonjour. Des fois pour chercher une baguette, je mets une heure, le temps de discuter avec les amis et aussi simples connaissances. Mon logement de fonction est dans une "grande ville" ( 40 000 hab.) et au début, on devait me prendre pour un martien quand je disais bonjour à des inconnus dans la rue. Maintenant, après 04 ans, je me suis "adapté" et je vis ma vie d'homme invisible quand je suis là-bas.( tu baisses la tête, tu ne regardes personne dans les yeux, et tu marches vite comme tous les autres "zombies") Mais effectivement, pas moyen de faire changer des purs citadins qui s'en foutent plus ou moins de tout. Ils ne savent même pas quelle tête a le voisin de pallier, alors le nom de famille ...

lulu62
Niveau II
Niveau II

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 21/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule du revenant... ou le lien social "bis"

Message  SavageBeast le Lun 25 Sep 2017 - 14:24

Ian Valtin a écrit:Il faudrait qu'il soit placé sous tutelle, que je sois dégagé de toute responsabilité, encore faut-il qu'il y ai quelqu'un pour assumer la tutelle... Je vais me renseigner.

Salut Ian Valtin. A mon avis tu ne risques rien. La meilleure solution consistant à passer au poste de police du quartier et voir avec eux vers qui t'aiguiller. Certainement un service social, car pour la mise sous tutelle, il s'agit d'une décision de justice, et à priori, tu n'as pas le profil requis pour pouvoir faire la demande.

http://www.justice.fr/fiche/tutelle-personne-majeure

A+, SB

_________________
"ADAPT OR DIE !" - Savage Beast
Welcome to the jungle ! It gets worse here everyday
Maintenant vous avez 2 choix : soit vous abandonnez, soit vous vous battez ! (Hadès in Lost Girl)
"I'm a monster when I have to be..." (Frank Roarke - Training Day)
avatar
SavageBeast
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2459
Age : 52
Localisation : Roumanie - Moldavie - Transnistrie - Ukraine - Suisse - Espagne
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule du revenant... ou le lien social "bis"

Message  Ian Valtin le Mer 4 Oct 2017 - 22:13

La fille est venue récupérer les clés, Voisin a été transféré dans un centre spécialisé. Fin de l'histoire.
A noter quand même l'évidente et écœurante stratégie des deux assistants sociaux de Voisin qui s'appuient sur la fille, pourtant complètement dépassée, pour obtenir des documents, résoudre sa situation financière, ramener ses affaires ou encore lui rendre visite au lieu d'assumer complètement sa charge en tant que professionnelles. Voisin étant complètement végétatif et devrait, à de très forte probabilité, le rester malheureusement. Je lui ait rendu visite, il n'entend rien, me reconnaît à peine et ne prononce que "oui" ou "non". Pas facile...
avatar
Ian Valtin
Niveau VII
Niveau VII

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule du revenant... ou le lien social "bis"

Message  SavageBeast le Jeu 5 Oct 2017 - 10:51

Salut Ian Valtin ! Mouais... Je ne sais pas comment est la situation en France, mais à Genève, il y 4 assitants sociaux pour 16000 patients ! Je te laisse imaginer la situation et la qualité que l'on peut attendre... Je ne jette pas la pierre sur ces personnes, bien au contraire, mais c'est tout simplement ingérable pour elles... Donc, le 95% du boulot revient à la famille...

Ici la machinerie est relativement bien huilée (pour l'instant) mais il faut voir sur plusieurs jours. Les repas à domicile sont livrés entre 09h00 - 09h30 et l'infirmière va venir (avec 30 minutes de retard, c'est normal, vu le bordel avec la circulation).

J'ai passé 1 mois avec des visites quotidiennes à l'hosto, et des végétaux, j'en ai vu quelques un. C'est terrible pour eux et pour la famille. Après, il y a aussi ceux qui sont totalement perdus, ou qui hûrlent en continu... Pas simple, et épuisant.

Depuis hier, ma mère est de retour à la maison, et elle est tombée ce matin, à cause de pantoufles inadaptées (on attend la bonne taille). Mais il y a aussi un problème d'attention, et par moments, elle a de la difficulté à comprendre / trouver des choses (moi aussi vu la fâtigue accumûlée).

En tous cas, au niveau social, en cas de bordel quelconque (crise, catastrophe, etc), ce sera très compliqué à gérer. Pas bon pour les plus faibles.

A+, SB

_________________
"ADAPT OR DIE !" - Savage Beast
Welcome to the jungle ! It gets worse here everyday
Maintenant vous avez 2 choix : soit vous abandonnez, soit vous vous battez ! (Hadès in Lost Girl)
"I'm a monster when I have to be..." (Frank Roarke - Training Day)
avatar
SavageBeast
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2459
Age : 52
Localisation : Roumanie - Moldavie - Transnistrie - Ukraine - Suisse - Espagne
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule du revenant... ou le lien social "bis"

Message  Ian Valtin le Ven 6 Oct 2017 - 22:00

Pour parler un peu de ça, oui les gens extrêmement dépendant feront parties des premières victimes en cas de, rappelons nous les internats et asiles psy en temps de guerre ils n'ont tous simplement plus été approvisionnés. Le personnel, impuissant, est rentré chez lui ou a fuit; les patients et orphelins sont morts de faim.

Je ne sais pas s'il y a des exemples dans l'histoire mais en cas de problème majeur soudain ce seront des milliers de détenus et patients qui crèveront dans leur cellule/chambre...
Mmmh, dans le cas des prisons finalement je n'en serai pas si sûr en fait; il suffit d'un type, un membre de la famille ou un amie ou juste un frère d'arme qui vienne ouvrir toutes les cellules, ou même qui n'en ouvre qu'une à un gars qui ouvre à son pote puis qui ouvre à son pote qui ouvre à son copain puis....
Ça ferait une sacrée armée !
Alors il y a quoi comme prison dans mon périmètre...?...
Ah ça va il n'y en a pas, ah merde il y a quand même deux maisons d'arrêts, Fleury avec ses 5000 places officiel et 120% de surpopulations et Bois d'Arcy avec ses 600 places officiel et 200% de surpopulation !
Ok, faudra pas rester dans le coin...
avatar
Ian Valtin
Niveau VII
Niveau VII

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule du revenant... ou le lien social "bis"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum