[Entomophagie] Elevage de ténébrions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  moniot van moeren le Mar 13 Oct 2015 - 21:26

Lors de mes sorties en autonomie, je me suis mis posé la question de l’apport de protéine animal à mon menu. Si à court terme, je savais gérer ma faim grâce au règne végétal, je me suis rendu compte de la difficulté de l’apport animal.
Avec ma réflexion quant à la résilience de mon unité restreinte à la famille, cette question est devenue plus pressante encore. En effet, mes rapports aux chasseurs et pêcheurs chevronnés m’ont montré les difficultés quant au résultat dépense énergie/résultat quant à un apport provenant de la Chasse ou de la trappe pour une unité aussi petite. J’ai donc d’abord expérimenté ce qui était étalé sur les blogs et forum ; la consommation d’invertébrés. D’abord en « GardenCraft », puis en sorties « Bushcraft », j’ai vulgarisé la consommation de vers et arthropodes, comme je l’ai fait auparavant lors de mes cueillettes. Non seulement je « mange des insectes et vers », mais je me suis aussi approprié par l’expérience leur consommation en cuisine de brousse. L’intérêt ? Ne plus avoir de risque avec l’effet Chimpanzé et rendre ce qui est occasionnel… NORMAL !
Dans notre quête d’économie/autonomie/résilience, nous avons un poulailler. L’expérience vient avec le temps et le temps de l’expérience nous a montré les limites d’autonomie d’un apport par la volaille :

  • Pour le moment, nous n’avons que des pondeuses ; nous devons apprendre à « faire du poussin et du poulet »
  • Notre infrastructure et nos ressources ne permettent pas une installation qui permettrait d’avoir un constance dans la production d’œuf et de poulet, coq, poules.
  • Nous avons un manque de visibilité quant à l’apport en nourritures, notamment le maïs et le tourteau que je produis à partir des restes de récolte.

Une première solution est d’accoupler un petit élevage de lapin. Là aussi, j’ai un manque de visibilité et doit d’abord passer par l’apprentissage, en auto-didacte, avant de pouvoir affirmer la Résilience de l’unité Famille.
Une solution rapide et efficace ; l’élevage d’insectes. Même si elle a besoin de temps pour s’acclimater à cette nouvelle culture culinaire, la famille est consentante pour se lancer dans l’aventure. L’intérêt me demandera-t-on ? Le rendement sur une faible surface, avec un minimum d’énergie dépensée et un maximum de « récolte ». En effet, il ne faut pas beaucoup de matériel, et celui nécessaire n’est  abordable, même sans moyen. De plus, il ne faut pas avoir de technique pointue et d’expérience. Il faut juste essayer et passer la frontière de la culture d’une société croulant sous la nourriture ultra-riche.
Je ne m’étalerai pas sur les apports. Je vous propose un petit topo sur le démarrage d’un élevage simple à mettre en place, celui des « Ténébrions »/Vers de Farine, l’élevage sur lequel se porte l’expérience actuelle.

Le ténébrion


Ver de farine est la larve d’un coléoptère : le ténébrion meunier (tenebrio molitor)Reproduction et incubation
Dans les conditions idéales, la larve mue et grandit, se transforme en nymphe puis en imago (adulte).
Le cycle du ténébrion :

  • Incubation ~10 jours
  • Larves : ~70 jours


  • Nymphes : 20 jours


  • Durée de vie des adultes imagos : 10 à 15 jours, parfois 20 jours


Matériel nécessaire :

  • Un bac d'élevage d'une taille approprié à choisir suivant le nombre d'individus. On n’est pas obligé de tabler sur du terrarium ; l’élevage se fait très bien en containers plastiques. Pour ma part, j’ai opté pour un rangement en tiroir. Les ténébrions ne volant pas ne pourront s’échapper du bac.


  • Substrat (Farine, flocon d'avoine, son)
  • Nourriture (Fruits, légumes, morceaux de pain sec, restes de table)
  • Lampe incandescente de 40 à 60W. Une température entre 27 et 30°C permet une reproduction idéale tout en gardant un élevage sanitairement sain.


Préparation :
L'élevage des vers de farine est très simple et ne requiert que très peu d'entretien.
Dans le bac d'élevage, placer 5 à 10 cm de substrat. J'ai utilisé de la farine de blé, du son de culture biologique.
Pour la nourriture, je place directement les fruits et légumes sur le substrat, je l'enlève le lendemain s'il en reste encore pour éviter les moisissures. Les fruits et légumes permettent d'apporter de l'eau, il n'est donc pas nécessaire d'ajouter un coton imbibé d'eau, comme on le voit pour l’élevage d’autres insectes. Il est même fortement déconseillé, ceci pourrait attirer les acariens.
Pour les adultes, j'ajoute des morceaux de pain pour que ceux-ci puissent se retourner en cas de chute sur le dos.
Je sépare toutes les nymphes des vers et des adultes pour éviter le cannibalisme. De manière générale, je sépare également les adultes des vers pour éviter que les vers ne mangent les œufs fraichement pondus. Voilà la raison essentielle de mon choix de bacs de rangement en tiroirs.
Les œufs sont invisibles à l’œil nu et sont pondus directement dans le substrat. Après quelques semaines, j’ai déplacé les adultes dans un tiroir « neuf ». Au bout de quelques jours, les jeunes vers sont apparus. Ils ont le même régime alimentaire que les vers de farine plus âgés, et que les imagos adultes).

Alimentation :
Les vers de farines ne sont pas difficiles à nourrir, ils acceptent tous les fruits et légumes qui peuvent leur apporter de l'eau, il ne faut pas oublier d'éplucher les aliments pour éviter que les vers mangent les pesticides contenus dans la pelure.
Mais le principal élément de nourriture est bien leur substrat, (la farine, le son ou les céréales).
Voici une petite liste de ce qu'ils mangent :

  • Fruits (épluchés sur non bio) : pommes, poires, bananes, groseilles, framboises, mûres, myrtilles, pêches, abricots, ananas, melons, pastèques, oranges et raisins.
  • Légumes (idem) : Courgettes, concombres, petit pois, tomates, salades, céleri, pissenlits, carottes, champignons, maïs, betteraves, aubergines, avocats.
  • Autres : Croquettes pour chiens ou pour chats, flocon d'avoine, granulés pour rongeur, morceaux de pain, cellulose, liège, farine, céréales.


MvM


Dernière édition par moniot van moeren le Sam 2 Jan 2016 - 1:34, édité 1 fois
avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 47
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  venerable le Mer 14 Oct 2015 - 17:34

Merci pour ce retour d’expérience. Je crois que je vais garder ces infos pour un éventuel retour en France.
Cela semble une très bonne source de protéine sans fournir aucun effort.

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1018
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  Ian Valtin le Mer 14 Oct 2015 - 19:29

Merci pour le partage, je vais tester.
Quels dimension ~ tes bacs ? Combien de nymphes tu gardes et combien de temps vivent les imagos ~, as-tu une façon de gérer ton roulement?
As-tu une recommandation pour se procurer des vers ou imagos pour débuter ?
Penses-tu qu'en leur donnant de la farine récolté en boulangerie (en tant qu'ancien stagiaire en boulangerie je sais qu'il y a toujours de la farine un peu partout et dans les coins) ça pourrai être un bon substrat ?
Heu, un de ces quatre tu nous mettra une façon de les accommoder avec un plat courant et facile à faire s'il te plait ?
Merci.
avatar
Ian Valtin
Niveau VII
Niveau VII

Masculin
Nombre de messages : 537
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  moniot van moeren le Mer 14 Oct 2015 - 21:33

venerable a écrit:Merci pour ce retour d’expérience. Je crois que je vais garder ces infos pour un éventuel retour en France.
Cela semble une très bonne source de protéine sans fournir aucun effort.
Pas d'effort et un maximum de rendement sans effort...

Ian Valtin a écrit:Quelles dimensions ~ tes bacs ?
Mes 3 tiroirs font 25 litres chacun.

Ian Valtin a écrit:Combien de nymphes tu gardes
Je les ai toustes gardées pour avoir un maximum de reproducteurs. J'ai eu quelques pertes.

Ian Valtin a écrit:et combien de temps vivent les imagos
Quelques semaines, d'après la théorie. Les miens sont là depuis 5 semaines.

Ian Valtin a écrit: as-tu une façon de gérer ton roulement?

  • Mes premiers vers de farines ont grandi dans un tiroir.
  • Lorsque des nymphes sont apparues, je les ai stockés dans une boite plastique.
  • Les imagos ont été mis dans un nouveau tiroir.
  • J'ai continué le transfert jusqu'au dernier ver et la dernière nymphe.
  • Au bout de 3 semaines, ne voyant de jeune apparaitre, j'ai criblé le substrat et mis les adulte dans un autre tiroir.
  • Au bout de 3 jours, j'ai vu des jeunes apparaitre... Ils continuent à grandir Wink

Les ténébrions sont cannibales... L'apparition des jeunes a donc sans doute eu lieu avant, mais les adultes ont du s'en régaler.

Ian Valtin a écrit:As-tu une recommandation pour se procurer des vers ou imagos pour débuter ?
Je suis allé en animalerie, spécialiste des reptiles, batraciens et arthropodes. Une boîte coûte quelques €. J'ai parlé de mon projet d'entomophagie et d'autonomie. Ça l'a charmé et, en échange d'un retour d'expérience, il m'a donné une bonne boîte bien pleine qui a constitué mon starter.
J'ai pu lire que je ne pouvais consommer en grande quantité les insectes dédiés aux animaux. Mon enquête m'a mené sur la voie des hormones qui font des vers de farines de grande taille, contrairement aux vers distribués pour l'alimentation humaine.

Ian Valtin a écrit:Penses-tu qu'en leur donnant de la farine récolté en boulangerie (en tant qu'ancien stagiaire en boulangerie je sais qu'il y a toujours de la farine un peu partout et dans les coins) ça pourrai être un bon substrat ?
J'utilise un mélange BIO et de farine industrielle. Mon cheptel n'a pas l'air de s'en plaindre.

Ian Valtin a écrit:Heu, un de ces quatre tu nous mettra une façon de les accommoder avec un plat courant et facile à faire s'il te plait ?
C'est promis.
Je commence déjà à récolter le matériel pour commencer un élevage de grillons domestiques... Je tiendrai au jus Wink

MvM
avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 47
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  lazymoon.fay le Mar 20 Oct 2015 - 17:56

Salut,
C'est une méthode vraiment fort intéressante! Surtout le faible coût de l'installation.
Maintenant Est-ce que cette source de protéines sera suffisante pour une famille?
Retour d'expérience de la part d'un ancien voisin: il faut faire très attention pour l'élevage des grillons, si le dispositif n'est pas bien fermé et que certaines bestioles s'échappent, lors de la mauvaise saison, on peut se retrouver avec une invasion chez soi lol!
avatar
lazymoon.fay
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 18
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  Ian Valtin le Mar 20 Oct 2015 - 19:45

Je pense que ça peut apporter une source suffisante pour une famille en quintuplant l'élevage, l'apport en quantité de protéines va jusqu'à 75%, par contre qu'en est-il de la quantité de farine qu'on dépense pour les nourrir, ça j'en sais rien ?
Ce tableau donne une piste:

Plus je me renseigne sur le végétarisme plus je prend conscience qu'en changeant les habitudes alimentaire on se passe des protéines animal sans souci.
Il faut tester voir si dans une situation de rupture d'approvisionnement de la nourriture l'élevage est pertinent ou pas.
avatar
Ian Valtin
Niveau VII
Niveau VII

Masculin
Nombre de messages : 537
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  Darwyn le Ven 23 Oct 2015 - 19:19

Petite parenthèse de végétarienne (sans prosélytisme aucun , simplement pour apporter ma pierre) , depuis plus d'un an et demi que je le suis , je n'ai ressenti aucun effet négatif (perte de poids, muscles ou autres) à part une légère fatigue, dûe au fait que je n'équilibre pas forcément mon régime avec des légumineuses (faute de temps et d'argent) , et non au manque de protéine animale pure (car je mange tout de même des oeufs.) Dans un contexte tel que le survivalisme, je serai plutôt encline à me passer tout bonnement de protéine "vivante" plutôt que d'engager du temps et des ressources consommables , mais ça n'engage que moi  Smile

A+, Darwyn.

_________________
Bonne journée à toi aussi Girty !   cheers
avatar
Darwyn
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 316
Localisation : Cergy (95)
Date d'inscription : 21/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  Ian Valtin le Ven 23 Oct 2015 - 20:21

C'est intéressant ce que tu dis sa alimente la réflexion, c'était le sens de mon premier post sur l'entomophagie: comment disposer d'une source de protéine en agglomération en cas de bug-in très très long.
Je me suis justement posé la question, "et si je n'ai plus de quoi assurer mon apport protéinique végétal y a t-il une alternative ?", j'ai vu que l'entomophagie me paraissait prometteuse alors je vais tenter ce système.
C'est pourquoi j'aimerai bien savoir s'il est plus facile/rentable d'avoir un élevage d'insectes plutôt que de poules, dans les deux cas il faut les nourrir ok, mais les insectes sa passe inaperçu, mais combien de temps tiens t-on un élevage avec tel quantité de farine...?
Il n'y a pas trente six mille façon d'avoir un apport régulier de protéines en zone urbaine, surtout dans certaines situations comme en cas de troubles public où l'on ne peut pas se projeter sur une après midi tranquille à la pêche...
Il faut aussi savoir que les lentilles, haricots, graines de soja, luzerne, lentilles, cacahuètes, pois, ne pousse pas vraiment vraiment en ville.
Donc un calcul est à faire car si tu penses à te passer de viande "vivante" mais que tu ne peux pas produire de légumineuses, comment combler on besoin protéinique ?
D'où la piste de l'entomophagie.
(Je serai curieux de voir comment tu équilibre ton budget car tous ceux que je connais disent faire des économies en tant que végé.)
avatar
Ian Valtin
Niveau VII
Niveau VII

Masculin
Nombre de messages : 537
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  venerable le Dim 25 Oct 2015 - 16:39

Attention
Les acides-aminés ont un rôle important dans la formation et le développement des muscles. Certains peuvent être fabriqués par l'organisme et d'autres doivent impérativement être apportés par l'alimentation (protéine). C’est un cercle vicieux, des protéines pour fabriquer des protéines.
Sans cet apport essentiel, ça devient vite une cata. C’est une réalité biologique, pas du prosélytisme non plus.

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1018
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  moniot van moeren le Mer 9 Déc 2015 - 19:17

Maintenant que le cycle est bien entamé, je viens faire un retour sur mon essai d'élevage de ténébrions.
Je les élève de manière classique sur un substrat sur base de farines. J'utilise un container à 3 compartiments en tiroir, un pour chaque stade :


  • Adultes. C'est la génération d'amorce de l'élevage. J'ai reçu une poignée de ténébrions provenant d'un magasin de vente de reptiles.


  • Jeunes larves et œufs.


  • Larves plus âgées... Elles sont séparées afin d'éviter le cannibalisme et pour faciliter de changement de substrat.



J'en suis à ma première récolte hier soir.


Elle est dans le frigo pour les endormir. Je les ferai frire demain pour les consommer ce week-end.
Si la question était "combien penses-tu récolter en protéine ?", je répondrais qu'il est trop tôt pour donner ce genre de conclusion. Puisque l'élevage vient de finir son amorce, je dois maintenant maitriser le processus afin de maximiser ma récolter et, surtout, réussir à l'écouler. Toujours est-il que j'ai reçu mes larves de ténébrions en Juillet et que je commence ma récolte cette semaine.

MvM
avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 47
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  moniot van moeren le Sam 2 Jan 2016 - 1:32

Ça fait un moment que je dois faire un retour sur ma manière de les cuisiner.
Les larves ont passé un temps dans le congélateur.



  • Je les rince.
  • Je les ébouillante quelques secondes (j'en compte 10)


  • Je les refroidis rapidement.


  • Je les lance dans une poêle prête à frire. Je contrôle la durée de cuisson en goûtant. Pour ce plat, j'ai utilisé un instantané maison (sans glutamate Wink )


  • C'est prêt.




Ce qui est présenté à été mangé accompagné d'une mâche du jardin.

Nous avons fait une récolte sur une semaine que je vais tenter de quantifier lors de la prochaine préparation.

MvM
avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 47
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  Ian Valtin le Sam 2 Jan 2016 - 18:02

Cool je vais m'y mettre, j'aurais des questions mais déjà juste comme ça, j'ai vue dans un magasins d'alimentation pour reptiles qu'il y avait écrit sur les boîtes de ténébrions "non comestible pour les humains", est-ce pour dissuader où est-ce dû à des traitements aux antibiotiques ?

saurais-tu quantifier le temps d'entretien que sa te prends par semaine par exemple ? En moyenne, car je suppose que ça varie selon les stades de l'élevage.
Merci et bon appétit.
avatar
Ian Valtin
Niveau VII
Niveau VII

Masculin
Nombre de messages : 537
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  moniot van moeren le Mar 5 Jan 2016 - 21:12

Le gros de l'entretien se fait, actuellement, 1 fois par mois :

  • tamiser un tiroir pour changer les adultes de tiroirs et laisser grandir les larves.
  • tamiser pour récupérer les grosses larves et les changer de tiroirs. Attirer les petites larves grâce à des pommes de terre pour les changer de tiroir. Changer le substrat.



  • 3 fois 10 minutes par semaine, je récupère des nymphes et les mets à "couver" dans un petit bac.
  • 1 fois 20 min par semaine, je collecte les vers d'une taille supérieure à 2 cm et les stocke dans un bocal ouvert que je met 2 jour dans le frigo, puis dans le congélateur.


J'ai pesé une collecte d'une semaine, en ne sélectionnant que les individu d'une longueur supérieure à 3 cm : 100g ton rond ! C'est au frigo.

MvM


Dernière édition par moniot van moeren le Mer 6 Jan 2016 - 7:21, édité 1 fois
avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 47
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  moniot van moeren le Mar 5 Jan 2016 - 21:15

Ian Valtin a écrit: j'ai vue dans un magasins d'alimentation pour reptiles qu'il y avait écrit sur les boîtes de ténébrions "non comestible pour les humains", est-ce pour dissuader où est-ce dû à des traitements aux antibiotiques ?.

C'est aussi ce qui m'a été rapporté par des entomophages que j'ai croisé in vivo lors d'un forum sur les arthropodes. Ils sont encore moins friands des animaux collectés dans la nature, même si ça fait partie d'un mythe qu'ils aimeraient vivre.

MvM .
avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 47
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  moniot van moeren le Jeu 7 Jan 2016 - 20:09

Aujourd'hui, 80g supplémentaires, ce qui monte la récolte de cette semaine à 180g.

MvM
avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 47
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  venerable le Jeu 7 Jan 2016 - 22:24

Je n’ai encore aucune idée de ce que ces 180g, procurent en énergie, mais au vu du travail fourni pour y arriver, c’est déjà une réussite. Félicitation !

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1018
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  moniot van moeren le Mar 12 Jan 2016 - 19:47

A la prochaine récolte, je vais voir à convertir en volume.
Merci pour l'encouragement Wink On est ici pour avancer ensemble Smile

MvM
avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 47
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Entomophagie] Elevage de ténébrions

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum