L'élevage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'élevage

Message  Invité le Mar 18 Mai 2010 - 23:06

Comment commencer ?

Pas facile, pourtant je vis à la campagne depuis toujours, et mes grands parents étaient agriculteurs !
Nouvelle génération oblige, je n'y connais strictement rien.
L'élevage dans un but survivaliste avant tout. Pour moi ce n'est pas intéressant d'elever du gros bétail, trop gourmand en ressources.
Il faut donc se rabattre sur les lapins et les poules... quel est le plus simple, et le meilleur rendement ?
Comme ça, je dirais les poules.
Combien en faut il pour assurer un roulement normal ?
Et comment apprendre l'élevage ? Notamment la reproduction, les oeufs, etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage

Message  Canis Lupus le Jeu 20 Mai 2010 - 22:04

Tu peux trouver quelques éléments de réponse dans ce sujet : Créer un élevage.
Je n'ai testé ni l'élevage de poules, ni l'élevage de lapins. Cependant, pour des raisons évidentes d'alimentation, je choisirais les lapins qui d'après ce que j'ai vu, lu et entendu, n'ont pas besoin de céréales pour survivre. Produire du maïs et du blé pour les poules, pourquoi pas, mais il serait plus facile d'entretenir une petite luzernière dans le fond du jardin comme j'en ai vu plusieurs dans les potagers campagnards. La luzerne est une culture qui reste plusieurs années en place.
Les chiffres que l'on peut trouver concernant la consommation des poules pondeuses c'est environ 35-40 kilos de grains par an (possibilité de produire cette quantité en amateur sur 100m², pertes comprises).
avatar
Canis Lupus
Niveau V
Niveau V

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 06/04/2009

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage

Message  Canis Lupus le Lun 8 Nov 2010 - 21:18

Je lisais l'autre jour un message sur la production de nourriture. Il semblerait que le maïs soit la céréale la plus simple à produire (facilité du semis) et je connais quelqu'un qui nourrit ses poules avec, en passant les grains dans un moulin pour les éclater grossièrement (possibilité de les faire germer aussi). On peut imaginer une rotation du terrain : une année occupé par les poules qui y déposent leurs fientes ; l'année suivante le maïs y est planté pour profiter de l'apport de nutriments de l'an passé. Un maïs dit "population" (c'est-à-dire un mélange de variétés) sera choisi pour augmenter la résilience de ce système de production (Jeavons donne un rendement minimum de 55kg/are pour le maïs, je ne sais pas si c'est vraiment réaliste, faut essayer).
Je vous conseille dès à présent de vous faire la main avec deux-trois bestioles, car l'expérience ne s'acquiert pas en une nuit.
avatar
Canis Lupus
Niveau V
Niveau V

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 06/04/2009

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage

Message  volwest le Mar 9 Nov 2010 - 8:41

Les Lapins, tu ne peux pas en survivre a long terme et si tu ne mange que ça…mais c'est un animal intéressant.

Les poules n'ont pas besoins de "céréales".
Les poules, ça bouffe de tout…et surtout, c'est l'apport au quotidien.
Une cage amovible que tu bouges tous les jours sur un terrain, et tu as un excellent moyen de "gratter" la terre et de nourrir tes poules.

Si tu as une serre, le poulailler la chauffe.
Bref…la poule est un animal exceptionnel.
avatar
volwest
Niveau III
Niveau III

Masculin
Nombre de messages : 95
Localisation : Montana
Date d'inscription : 20/09/2010

http://lesurvivaliste.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage

Message  Rôdeur le Mar 9 Nov 2010 - 9:25

Salut.

D'accord avec Volwest. J'ai vécu des années en Afrique. Il y avait des poules dans tous les villages, et j'ai jamais vu personne leur jeter du grain... hein Elles bouffaient même les petits serpents ouf . A+
avatar
Rôdeur
Niveau VII
Niveau VII

Masculin
Nombre de messages : 607
Age : 54
Localisation : Espagne (La Corogne)
Date d'inscription : 09/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage

Message  Canis Lupus le Mar 9 Nov 2010 - 11:05

volwest a écrit:Les Lapins, tu ne peux pas en survivre a long terme et si tu ne mange que ça…mais c'est un animal intéressant.
Boooouh, tu ne penses quand même pas que je parlais d'une mono-diète au lapin, non ?! Tout personne un tant soit peut informée sur la survie connait ce problème. Il suffit de manger des noix par exemple pour l'apport de lipides.

Les poules n'ont pas besoins de "céréales".
Les poules, ça bouffe de tout…et surtout, c'est l'apport au quotidien.
D'accord avec Volwest. J'ai vécu des années en Afrique. Il y avait des poules dans tous les villages, et j'ai jamais vu personne leur jeter du grain...
Ah-ah...hein ?! Pour qu'une poule chie le plus grand nombre d'oeufs au cours de l'année, il me semble qu'un apport de céréales est nécessaire. Après on peut très bien faire sans...
Une cage amovible que tu bouges tous les jours sur un terrain, et tu as un excellent moyen de "gratter" la terre et de nourrir tes poules.
Tu nous fais un topo sur le chicken tractor ? Very Happy Ouh ça sent la permaculture à plein nez par ici rire .
avatar
Canis Lupus
Niveau V
Niveau V

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 06/04/2009

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage

Message  Rôdeur le Mar 9 Nov 2010 - 11:17

lol! Salut Canis Lupus.

Alors là, tu m'as eu! D'accord: J'ai jamais vu un africain manger un oeuf.

Mais pour qu'il y ai des poules, il faut bien qu'il y ai des oeufs, non? Il ne s'agit pas de maximiser les ressources. Il s'agit de survivre. Et en Afrique (la partie que je connais) ils font ça très bien depuis des siècles... A+
avatar
Rôdeur
Niveau VII
Niveau VII

Masculin
Nombre de messages : 607
Age : 54
Localisation : Espagne (La Corogne)
Date d'inscription : 09/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage

Message  Askotu-iratse le Mar 9 Nov 2010 - 11:33

Après faut voir aussi la race de poule, car il y a diverse variété, certaines plus pondeuse que d'autre, ou certaines avec plus de viande, d'autre sont juste jolie. Et leur donner des graine ça améliore leur rendement de ponte ? En tous cas tu peux leur donner les déchet de légume. Tiens d'ailleurs : le mais c'est bien mais ça bois beaucoup d'eau, une ressource qui peut-être vital en cas de crise, j'opterai plus pour des plants sauvage et locaux qui sont moins gourmand, se satisfaisant seulement de la pluie. (pour nourrir les poule hein, pas des être humain ^^)

En tous cas la poule c'est cool car ça demande peu d'attention et d'entretien comparé à du gros bétail
avatar
Askotu-iratse
Niveau IV
Niveau IV

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 22/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage

Message  survivalfred le Mer 18 Mai 2011 - 23:14

Salut,

Comme nous déménageons vers une maison plus grande offrant des possibilités de permaculture et d'élevage je m’intéresse de plus en plus au sujet.

Notre choix se portera vers quelques poules (uniquement pour les oeufs dans un premier temps) et trois lapins (1 mâle et deux femelles)...

Pas de coq prévu, si je veux de la reproduction je trouverai bien un voisin pour me prêter un coq contre l'un ou l'autre service.

La nourriture est un est points à considérer mais pas le seul.

Concernant l'élevage de poules, un paramètre à prendre également en compte est la présence de prédateurs ... et d'après les personnes qui en ont une bonne expérience, un des gros soucis à la campagne comme en milieu suburbain lorsqu'on élève des poules c'est maître renard et ses associés (fouine notamment).
J'élabore petit à petit mes plans de lutte anti-pillage de poulailler, j'ai trouvé les pistes suivantes :

Construction d'un enclos "goupil-proof" : dalle de béton ou grillage dans le sol pour les attaques sous le grillage, grillage serré + barbelé de 1.80m de haut pour les attaques par le dessus (pas vraiment efficace contre les fouines).

Discipline d'enfer des gallinacés : enfermées dans leurs quartiers dès la tombée de la nuit ...

Pièges, collets, boîte-cages éventuellement ... Au pire quelques nuits d'affûts peuvent être aussi imaginées avec le matériel adéquat guns
(Quelqu'un a déjà goûté au renard en ragoût ?)

Il y a aussi des techniques plus "rurales", outre un chien à proximité des poules, uriner régulièrement le long de la clôture, il paraît que cela peut faire fuir les renards, j'en suis moyennement convaincu scratch

Mon grand père, lui, gardait un jars et deux oies dans son poulailler contre tout intrus, mais ces teignes m'ont laissé des souvenirs peu agréables et je ne veux pas avoir ce genre de vélociraptors ailés dans l'enclos si je veux que mes enfants y trouvent du plaisir.

Au niveau des lapins, avec un clapier bien fermé je devrais m'en sortir contre renard, fouine et rats sans trop de soucis.

Voilà, voilà pour le moment ...

Fred
avatar
survivalfred
Niveau IV
Niveau IV

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 02/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage

Message  Sulfat' le Jeu 19 Mai 2011 - 0:06

Tu as de bonnes bases théoriques survivalfriend Smile

J'ai 25ans et autant que je me rappelle, j'ai toujours vu mes parents élever des volailles et lapins. On a fait aussi plus gros : mouton et cochon, mais un seul à la fois. J'habite à la campagne et on a du terrain pour en faire plus que ça, on donne du foin aux paysans qui du fait s'occupent de le faucher.

Le renard est un prédateur très gênant de nos poulaillers, pas plus tard que la semaine dernière, il m'a pris 3 poules et un coq, le plus beau, le seul qui restait que j'avais gardé spécialement car il était plus gros que les autres... Saloperie de renard MG
J'ai mis des collets, accroché une poule à une ficelle donnant sur une cloche (dans le but de l'alourdir de quelques grammes de plomb dans la nuit), que nenni, le goupil ne s'est pas laissé avoir. Je crains pour mes poules survivantes, il est venu à 19h, soit presque 2h avant que les poules soient couchées et que je puisse fermer la cabane.
Pour la fouine, faut faire gaffe, elle passe dans des trous qu'on ne soupçonnerais même pas. Mon oncle a eu tout son poulailler qui s'est fait saigner * par une fouine qui était entrée par une cannelure de la tôle qui fait le toit.
On peut élever des coqs pour la viande, les tuer au bout de 6 à 8 mois dès qu'ils deviennent adultes. Rôtis dans une cocotte en fonte ou à la broche, c'est un régal !

* La fouine, malgré sa petite taille, égorge un grand nombre (voire toutes) les volailles d'un poulailler quand elle y pénètre, tant que ça bouge, elle fera des ravages.

La poule bouffe de tout, et c'est là un gros avantage, on peut lui donner les détritus alimentaires, la faire gratter un tas de fumier, retourner une fourmilière pour qu'elle y bouffe les oeufs (enfin ça c'est plus la spécialité de la pintade), lui donner des faînes, faire cuire des pommes sauvages...
La dinde est aussi intéressante à élever, malgré sa consommation importante d'aliments à l'automne. Pour un poussin né en mars~avril, on se retrouve à noël avec des individus de 5 à 8kg vivants.

Le cochon pourrait s'avérer une solution efficace sur le long terme. De même que la dinde, un cochon de lait sevré acheté au mois de mai donnera une belle bête de 100kg à noël. On est plus dans la même catégorie, le besoin en nourriture conséquent. Mais le cochon a la vertu d'être omnivore, si bien que vous pouvez lui donner la même diversité d'aliments qu'aux poules. Il apprécie volontiers les glands ramassés à l'automne (témoignage de mon père : dans les années 50, mes grands parents les envoyaient, lui et ses frères, ramasser des sacs de glands pour nourrir les cochons).

Son gros avantage est la possibilité de conserver la viande tout l'hiver par salaison et fumaison. C'est pas pour rien que la base de l'alimentation dans l'est de la France (Jura-Vosges-Alsace) est basée sur la charcuterie porcine, saucisses de Morteau, Strasbourg, choucroute garnie, lard fumé, boudin, pieds de porc, fromage de tête... Tout est bon dans le cochon

Very Happy
avatar
Sulfat'
Niveau IV
Niveau IV

Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 19/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage

Message  Nonow le Ven 27 Mai 2011 - 12:34

Oui tout est bon dans le cochon! L'idéal quand on a un peu de place, c'est de cumuler plusieurs espèces.

Les poules n'ont pas forcément besoin de céréales, et les lapins, eux, n'ont pas besoin de lumière! Vous pouvez les élever dans votre cave sans problème.

J'ai travaillé un mois pour un éleveur de poules pondeuses, et je pense qu'il s'agit du plus profitable, comparé au lapin. Les races actuelles ont été sur-croisées pour devenir de super-pondeuses non couveuses. 500 poules vont vous faire entre 300 et 500 œufs par jour toute l'année. Oui, on a amené des poules sauvages qui pondaient 60 œufs dans l'année à en pondre presque un par jour...

C'est un investissement considérable, cela demande un peu d'espace si l'on veut des poules heureuses, et en bio (pour la revente). Le chiffre d'affaire est assez élevé, mais une fois les charges déduites il reste tout juste plus de 500€ chaque mois.

Cependant au niveau du temps de travail, on peu difficilement faire mieux : ouverture et nourriture donnée le matin, ramassage et fermeture le soir, et un peu de grattage d’œufs s'ils sont destinés à la vente, et votre journée de travail se résume à trois heures, parfois moins si vous avez des bacs permettant de distribuer plusieurs jours de nourriture d'un coup!

Pour la fouine et le renard, il y a la solution du chien de garde, assez efficace chez les gens que j'aidais, quand il ne s'en prenait pas à une poule lui même. Je ne sais pas si cela peu aider contre les buses et les autres rapaces.
Des filets sont une bonne solution mais sont vraiment une entorse incroyable au paysage, en plus d'être chers...

C'est vrai que les poules bouffent de tout, et on peu même leur donner leurs propres œufs quand on a un peu de surplus : les coquilles sont très bonnes, leur en servir broyées (ainsi que les coquilles d'huitre) permet de les aider à former de belles coquilles d’œuf, et éviter les pontes internes, souvent mortelles.

Nonow
Niveau II
Niveau II

Féminin
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 26/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage

Message  Invité le Lun 26 Nov 2012 - 7:29

La décision a été prise hier, nous allons installer un poulailler, sans coq dans un premier temps, entre 3 et 5 poules. Pour le moment, il va falloir décider où installer le poulailler dans le jardin, comment le protéger des prédateurs, comment le protéger des intempéries. Nous allons nous associer à une autre famille monoparentale, ce qui nous permettra de récupérer leurs déchets alimentaires et d'avoir de l'aide lors de nos absences pour s'occuper des miss, en échange d'oeufs. Un ancien voisin dans une autre vie avait mis en place un élevage de ... vers de terre, qu'il utilisait non seulement pour avoir du bon compost, mais aussi pour nourrir en complément ses poules. Affaire à suivre !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage

Message  Canis Lupus le Mer 12 Déc 2012 - 21:40

Cela paraît idiot mais la plupart des débutants que je connais en élevage de poules se sont fait bouffé leurs premières poules à un moment ou à un autre. Il faut faire très attention à les rentrer chaque soir et avoir un poulailler qui n'autorise pas l'entrée des fouines. Bon élevage à toi !
avatar
Canis Lupus
Niveau V
Niveau V

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 06/04/2009

http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'élevage

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum