Diététique et besoin alimentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Diététique et besoin alimentaire

Message  Invité le Mar 29 Déc 2009 - 3:10

Diététique, équilibre alimentaire


Il ne faut surtout pas confondre "diététique" et "régime". Il n'est pas toujours utile d'avoir recours à des régimes sévères Sans se priver, la diététique c'est : apprendre à choisir ses aliments en fonction de son type morphologique et de son groupe sanguin, comprendre le fonctionnement de son organisme, apprendre les bases de l'alimentation "hypotoxique" (choix des aliments, préparation, cuisson), surveiller l'équilibre acide-base, savoir utiliser les plantes pour aider le foie à éliminer les toxiques, etc...

La diététique gourmande. La diététique n'est pas l'ennemie de la cuisine. Il ne peut y avoir de diététique intelligente sans bonne cuisine, savoureuse et raffinée.. Notre corps est fait de ce que nous mangeons et les aliments doivent lui être apportés dans certaines proportions qui doivent être équilibrées. Tous les aliments sont necessaires. Mais trop de l'un ou de l'autre peut être nuisible. Et c'est la répétition des erreurs alimentaires qui peut être nuisible.

Le gras, cet ennemi ? Le gras fait partie d'une alimentation équilibrée. Il faut mesurer ses propos lorsqu'on parle de manger moins gras. En effet, une certaine quantité de gras est nécessaire au corps humain pour fonctionner adéquatement. Le problème, ce n'est pas de manger du gras; le problème, c'est de manger trop de gras. En effet, les gras sont une bonne source d'énergie. Par ailleurs, ils fournissent certains éléments nutritifs qui ne sont pas produits par le corps. Les acides gras essentiels en sont un bon exemple. 

L' "huître grasse" n'existe pas ! La plupart des coquillages contiennent entre 10 % et 20% de protides, 1 à 3 % de lipides et de 3 à 5 % de glucides. Ce sont donc des aliments riches en protéines, matériaux indispensables à la formation et au renouvellement des os et de l'ensemble des tissus de l'organisme. L'aspect crémeux que les huîtres prennent lors de la période de reproduction peut faire penser à de la graisse mais en réalisté il s'agit de glycogène. 

Une alimentation équilibrée, variée et diversifiée, intégrant fréquemment des aliments qui sont d'excellentes sources de ces différents nutriments, va donc permettre d'utiliser au mieux les armes naturelles qui sont à notre disposition pour apporter une solution à ces problèmes de cellulite, culotte de cheval et surpoids localisé au niveau des jambes.

Equilibre alimentaire et besoins nutritionnels

L'organisme est constitué d'éléments chimiques dont 24 sont essentiels à la vie sur les 31 connus. Ils se combinent pour former les différentes structures organiques: oxygène, carbone, hydrogène, azote; 22 des éléments métalliques restant forment le groupe des minéraux. Ils sont constituants des enzymes, des vitamines, des hormones, des muscles, du tissu conjonctif, des liquides organiques etc... Ce sont les calcium, phosphore, sodium, potassium, chlore, soufre, magnésium fer, zinc, sélénium, manganèse, iode, cuivre, fluor, chrome, aluminium, argent, étain, plomb, baryum, or. Les minéraux sont apportés par l'eau et l'alimentation.

Les besoins protidiques. Les protéines jouent un rôle essentiellement plastique, de construction ou de reconstruction des tissus. Les acides aminés sont les constituants de base des protéines : chaque protéine est une chaîne particulière d'acides aminés. Sur les vingt acides aminés que l'alimentation nous apporte, il en existe huit qui sont dits "indispensables" ou "essentiels" : c'est à dire que notre organisme ne sait pas les fabriquer et qu'ils doivent donc absolument se trouver dans l'alimentation. Si un seul d'entre eux fait défaut, c'est toute la chaîne de fabrication des protéines qui se trouvera bloquée.

Rien ne sert de vous priver , il faut manger "à point". Pour connaître vos besoins , calculez en trois étapes, le nombre de calories auxquelles vous avez droit : Selon notre âge, notre sexe, nos activités, nos besoins varient entre 1600 et 3000 calories par jour . Toute calorie superflue, non destinée à être dépensée, sera mise en réserve sous forme de graisse 

Lorsqu'une personne change son alimentation pour des choix plus santé, donc moins riches en gras, elle réduit de façon importante sa quantité d'énergie. Ce sont les glucides qui doivent remplacer les gras et nous fournir le gros de nos calories (énergie). Un régime équilibré peut donc être représenté comme suit: plus de la moitié des calories (55%) venant des glucides (pains, produits céréaliers et fruits et légumes) plus du cinquième (20%) venant des protéines (lait, produits laitiers et viandes et substituts) et moins du tiers (30%) venant des matières grasses (huiles, margarines ou beurre, viandes) 

Les hydrates de carbone, les protides, les graisses et 1'alcool sont tous digeres et metabolises pour fournir des kilojoules d'energie pouvant etre stockes sous forme de graisse corporelle ou de glycogene dans le foie et les muscles. Toutefois, le corps n'utilise pas aux memes fins 1'energie provenant des proteines et celle provenant des graisses ou des hydrates de carbone. Les hydrates de carbone sont dégradés en sucres, puis en glucose. Une partie de ce glucose va reconstituer le taux de glycemie et fournir de 1'energie au cerveau et aux autres organes. 

Encore accusé de faire grossir il y a une vingtaine d'années, le pain retrouve ses lettres de noblesse. En effet c'est ce qu'on met sur le pain qui peut faire grossir (hamburger, beurre, charcuterie, etc..). Le pain en lui-même est un aliment complet. Le Français consomme en moyenne 165 g de pain par jour, contre 600 g pour nos ancêtres. Notre ration quotidienne devrait être en moyenne de 300 g, soit plus d'une baguette. 

La vitamine B12 se trouve dans la viande et aussi, dans une certaine mesure, dans les produits laitiers. La diète macrobiotique autorise parfois un peu de poisson, mais les végétariens stricts n'ont normalement aucun apport de cette substance. L'étude semble indiquer que la diète lacto-végétarienne ne suffit pas à compenser le déficit en vitamine B12 accumulé par les adeptes de la macrobiotique durant leur petite enfance. 

Les apports nutritionnels conseillés. Tous les jours, vous devez apporter à votre organisme un certain nombre de nutriments. Voici, selon votre age ou votre activités les recommandations journalières. 

L'alimentation quotidienne de chaque individu doit lui apporter une quantité suffisante de différents macronutriments (protéines, lipides, glucides) et micronutriments (vitamines, minéraux et oligoéléments) pour assurer la couverture de l'ensemble de ses besoins physiologiques. Ces besoins individuels sont influencés par de nombreux facteurs, notamment le sexe, l'âge, l'état physiologique (croissance, grossesse, allaitement), l'activité physique et aussi par des caractéristiques spécifiques à chaque individu dont certaines sont encore mal connues. 

Besoin quotidien en fibres: 20 à 30 grammes 1 pomme (180 g): 5 g de fibres 1 autre fruit (150 g): 2,5 g de fibres 150 g de pain blanc: 5 g de fibres 200 g de légumes frais: 5 g de fibres 200 g de pâtes, riz ou pomme de terre cuits: 4 g de fibres 200 g de légumes secs cuits: 13 g de fibres 

Avoir une alimentation équilibrée et variée est unanimement reconnu par les médecins comme un facteur capital de bonne santé. Selon les spécialistes de la nutrition, il faudrait consommer : plusieurs fois par jour : du lait et des produits laitiers, des fruits et des légumes crus, du pain ou des céréales ; une fois par jour : de la viande, du poisson ou des œufs, un plat de légumes cuits, un plat de pâtes, de riz, de pommes de terre ou de légumes secs ; le tout accompagné d'une petite quantité de corps gras (huiles, beurre, margarine). 

Tous nos aliments présentent une composition spécifique. La plupart d'entre eux contiennent, en quantités variables, les nutriments dont ton corps a besoin chaque jour. Mais aucun aliment n'est complet : seule la variété est source d'équilibre. 

Voici les 5 groupes (auxquels il faut ajouter les boissons) qui composent l'équilibre alimentaire. 


Groupes d'aliments Principaux nutriments fournis 
Viandes, poissons, oeufs 


Lait et produits laitiers 

 

Légumes et fruits




Céréales et dérivés (farine, pain, pâtes, semoule) pommes de terre et légumes secs


Matiéres grasses Protéines d'origine animale Lipides (quantités variables) Fer, phosphores. Vitamines du groupe B 

Vitamine A (oeufs, abats et certains poissons)


Protéines d'origine animale Calcium, phosphore... Lipides (quantités variables) Vitamines du Groupe B. Vitamine A (dans les produits non écrémés)

Vitamine C; provitamine A Fibres. Minéraux. Glucides (quantités variables) 


Glucides complexes (amidon) Protéines d'origine végétale Vitamines du groupe B Minéraux et Fibres (taux variable selon le taux de blutage) 


Lipides. Acides gras essentiels (certaines huiles et margarines) Vitamine A (beurre, créme, margarines enrichies) Vitamine E (huiles et margarines riches en acides gras polyinsaturés)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diététique et besoin alimentaire

Message  ventilo le Mar 29 Déc 2009 - 17:17

Super post Force5F,
Interressant et constructif merci à toi de cette participation de 1er ordre.
avatar
ventilo
Niveau IX
Niveau IX

Masculin
Nombre de messages : 1236
Age : 42
Localisation : sud ouest france
Date d'inscription : 02/01/2009

http://nature-attitude.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diététique et besoin alimentaire

Message  stefeck le Sam 12 Juin 2010 - 19:17

source citée plus haut fournie ici :

http://www.toutalim.com/nutrition.htm

Bonne lecture à tous pour le sujet au complet.

+++
avatar
stefeck
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 141
Localisation : nord de la Loire / France
Date d'inscription : 05/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diététique et besoin alimentaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum