Vitamine C au jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vitamine C au jardin

Message  moniot van moeren le Sam 17 Nov 2012 - 14:23

Lorsqu'on parle d'autonomie alimentaire, on répond souvent aux besoins alimentaires en quantité, ou en calories. Cependant, mais on ne lit pas grand chose sur les besoins nutritionnels métaboliques à long terme. Ici, nous devons nous employer à éviter malnutrition et carences alimentaires qui serait fatale, à long terme bien sûr, pour l'ensemble du groupe.

Je ne parlerai pas métabolisme, mais plutôt nécessité d'apport. Si nous parlons Vitamine C, un homme a besoins d'un apport d'au moins 110 mg par jour.
Lorsqu'on vise l'autonomie, on recherche cette vitamine ailleurs que dans les produits de synthèse ou dans les produits qui ne seront trouvé que dans le commerce, je parle ici des agrumes. Lorsqu'on habite en régions au climat favorable, rien empêche d'en planter. Lorsqu'on vit en pays plus septentrional, comme la Flandre, cette vitamine doit être cherchée ailleurs. Heureusement pour nous, notre flore local regorge de plantes nous permettant de la trouver... et pas besoin de chercher dans une flore de botaniste.
Dans le jardin, voici ce qui peut, à coup sûr, vous donner, ce sans effort, de la vitamine C :

  • Les rosiers et églantier : Le pseudo-fruit du rosier est le cynorrhodon. Ce fruit est l'un des plus riches en vitamine C qui soit ! On le dit 10 à 20 fois plus riche que le citron !


    Il se cueille après les premières gelées de Novembre. Il se mange tel quel -après extraction de poils et graines (comestibles elles aussi)-, en confiture, macérées dans du vin... Il peut se séché (même être cueilli séché sur l'arbrisseau) et se conserver. Il peut ensuite être réhydraté, être bu en tisane ou saupoudrer et ajouté au plat ou à la farine pour en augmenter le potentiel nutritionnel.

  • L'aubépine : les baies peuvent se manger sur l’arbuste tel quel. On peut les faire cuire ou les écraser pour les mélanger à la farine pour faire du pain, des bouillies, ou à une purée de cynorrhodons pour faire une « sauce tomate indigène ». On en fait du vin ou des confitures. Ces fruits peuvent être séchés et moulus puis mélangés à de la farine pour faire du pain.


  • L'ortie : ... fabuleuse ortie. Les jeunes pousses et feuilles font le meilleur des légumes sauvages. Elles poussent en abondance et est facile à reconnaitre. C’est la plante la plus consommée en Europe. On mange feuilles du sommet se consomment crues en salade, hachées, cuites en légumes, gratins, quiche. On peut les manger en dessert, tartes, sorbet. On peut les sécher. Elles gardent ses propriétés. On en fait des pâtes vertes et, comme en Belgique, de la bière !




    Très riche en protéines et lipides, elles 3 fois plus riche en vitamines C que les oranges et 3 fois plus riche en fer que les épinards. L'ortie permet d'en avoir toute l'année à profusion !



Pas besoin d'être un fabuleux jardinier, puisque ces plantes poussent naturellement dans leur milieu. Et même en déplacement, en autonomie dans la Nature, on sait les trouver... A vous d'essayer !

MvM
avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 48
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine C au jardin

Message  ventilo le Sam 17 Nov 2012 - 23:05

Pour le orties je savais qu'elles étaient riches en protéines mais concernant leur teneur en vitamine C et fer, c'est une agréable découverte.
Pour le cynorrhodon les graines ont un goût de noix pas désagréable.
avatar
ventilo
Niveau IX
Niveau IX

Masculin
Nombre de messages : 1236
Age : 42
Localisation : sud ouest france
Date d'inscription : 02/01/2009

http://nature-attitude.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine C au jardin

Message  Dungan le Sam 24 Nov 2012 - 21:48

Bonjour,
si on parle de vitamine C "au jardin", on peut se tourner vers le persil commun, qui est une référence en la matière Smile
http://www.aprifel.com/fiches,produits,impr.php?p=60
Le persil est réputé pour sa richesse en vitamine C : à juste titre, puisque son taux s'élève à 170 mg en moyenne (il varie entre 150 et 200 mg) : un des taux "records" dans l'alimentation.
avatar
Dungan
Niveau III
Niveau III

Nombre de messages : 74
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine C au jardin

Message  moniot van moeren le Dim 25 Nov 2012 - 10:23

Le hic pour le persil est, comme la plupart des apiacées, le devoir de ne les consommer qu'avec modération et le consommer en tant de condiment. De fortes doses de persil peuvent provoquer une congestion des muqueuses digestives, mais aussi des contractions utérines. Il est donc à utiliser avec modération en cas de grossesse. De plus, il faut éviter la consommation des graines qui contiennent des apiol, une substance novice pour le foie.

C'est un bon apport de vitamine A et C, pour peu qu'on en consomme modérément Wink

MvM
avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 48
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine C au jardin

Message  Dungan le Dim 25 Nov 2012 - 10:54

Bonjour,
oui, il y a une dose à partir de laquelle on peut voir des désagréments....mais ce serait intéressant de savoir laquelle Smile
Par exemple, le cynorrhodon est astringent, et très irritant si on va un peu vite dans la transformation.

Il faut aussi faire attention, dans le cadre d'un apport carencé en vitamine C, de ne pas abuser de la cuisson des fruits, car elle craint la chaleur (et l'oxydation); en particulier, une confiture ne contient quasiment plus aucune vitamine....
http://www.naturosante.com/rubriques/conseils/conseil.php?19
Plus la cuisson est longue et à haute température et plus la destruction des vitamines, oligo-éléments… est importante :

à partir de 50°C destruction de certaines enzymes
à partir de 60°C destruction de la vitamine C et à partir de 110°C, des autres vitamines
à 100°C, précipitation des sels minéraux rendus ainsi peu ou pas assimilables.
avatar
Dungan
Niveau III
Niveau III

Nombre de messages : 74
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine C au jardin

Message  Kptain Caverne le Mar 4 Déc 2012 - 10:56

La vitamine C est certainement celle que l'on trouve le plus facilement dans l'alimentation végétale.
A plus ou moins forte dose elle est également présente dans:
les fruits rouges: cassis, mure (arbre et ronce),myrtille, framboise, fraise.
mais encore dans la famille des Rosaceae: prunellier sauvage, prunier, cerise, abricot, pèche, coing, poire, prune, reine des près, pimprenelle...
Nous pouvons aussi prendre en compte le pissenlit, l'argousier, le genevrier commun, aiguille d'épicea.
avatar
Kptain Caverne
Niveau II
Niveau II

Masculin
Nombre de messages : 35
Localisation : Lugland
Date d'inscription : 03/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine C au jardin

Message  Lupercal le Mar 4 Déc 2012 - 12:26

Il serai bien de faire un rappel avec les besoins corporelles (eau, glucide, lipide, protéine, vitamines...) histoire de bien stocker ce qu'il faut et au besoin compléter avec des compléments alimentaires.

Lupercal
Niveau IV
Niveau IV

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine C au jardin

Message  Skwirr le Mer 18 Juin 2014 - 16:30


Je voudrais rebondir par rapport aux orties qui ont cette forte dose de vitamine C : comment les consommer crues ?

Puisque si on les fait cuire (à plus de 50°C certes), elles perdent cet apport, je cherche un moyen de les consommer crues sans se retrouver avec la bouche et la langue en feu...
Merci d'avance !! Wink
avatar
Skwirr
Niveau II
Niveau II

Nombre de messages : 22
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 04/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine C au jardin

Message  Kptain Caverne le Jeu 19 Juin 2014 - 9:35

Pour cela il faut toujours extraire la feuille de la base vers le haut et casser les poils urticants qui de trouve tout le long.
Comme on dit il faut aller dans le sens du poil.
Ensuite si vous la lavez, vous pouvez faire de mm avec le plat d'un couteau. De là très peu de risque d'avoir un poil récalcitrant.
Si vous la manger en direct, il suffit de la cueillir de la mmm sorte et de la plier cotes apparentes vers l'interieur, bien l'applatir (les poils urticants seront casser de l'interieur et normalement ne pourront plus vous atteindre une fois dans la bouche).
Un fois en bouche bien macher concienscieusement en commençant le travail avec les molaires.

Si vous consommez en direct, ne cueillez que la partie aérienne de la plante.
Et en bon partisan de la nature ne cuillez qu'un 1/3 de la plante.
avatar
Kptain Caverne
Niveau II
Niveau II

Masculin
Nombre de messages : 35
Localisation : Lugland
Date d'inscription : 03/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine C au jardin

Message  Ian Valtin le Ven 20 Juin 2014 - 12:55

Personnellement je ne m’embête pas à les rouler une par une, je cueille 20-30 cm du haut de la plante que je froisse dans mon pull, après c'est bon sa ne pique plus.

Et pour les parisiens les cynorrhodon se trouve facilement dans le bois de Vincennes et alentours... Les graines bousillent les dents mais le fruit n'est pas mauvais.
avatar
Ian Valtin
Niveau VII
Niveau VII

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine C au jardin

Message  Skwirr le Lun 23 Juin 2014 - 19:12

Merci de vos réponses, ça va m'aider !! Smile

Ian Valtin a écrit:Et pour les parisiens les cynorrhodon se trouve facilement dans le bois de Vincennes et alentours... Les graines bousillent les dents mais le fruit n'est pas mauvais.

Meuh non, ça ne bousille que les dents des parisiens...  lol! 

Sans rire, vous ne risquez pas de vous casser les dents dessus non plus. Personnellement, je crache / jette les graines dans la haie, histoire que ça pousse Wink ...
avatar
Skwirr
Niveau II
Niveau II

Nombre de messages : 22
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 04/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine C au jardin

Message  moniot van moeren le Jeu 4 Sep 2014 - 14:00

De plus, elle sont assez molles, un peu la consistance des faines de hêtre et comestibles. Elles apportent de la Vitamine E (équivalent de la Vit C en milieu lipidique) et sont sédatives. L'huile qu'on en extrait, à l’instar de la Rose musquée du Chili, a des capacité de régénération et cicatrisation tissulaire qui sont avérées.

MvM
avatar
moniot van moeren
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 48
Localisation : Flandre en France
Date d'inscription : 09/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vitamine C au jardin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum