Fuite vers la mer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fuite vers la mer

Message  venerable le Ven 5 Oct 2012 - 14:25

Décidément je ne sais pas où mettre ce post, il pourrait être un peu de partout. Alors ici ou là… n’hésitez pas à le déplacer.

Une chose reviens en parcourant ce forum, idem pour la plus part des forums de survie, c’est l’environnement terrestre ! Rarement, la fuite ou les possibilités offert par la mer son abordés. Pourtant pour avoir vécu sur un voilier et sur des iles, je peux vous certifier qu’elle apporte des solutions considérables aux différentes catégories du ce forum.

-l’énergie : Autonomie énergétique, grâce à l’éolien et au photovoltaïque, voir l’hydrogénérateur (c’est un appareil permettant de produire de l'électricité au moyen d'une hélice mue par le déplacement du bateau) personnellement je n’ai jamais eu besoin de groupe électrogène, mais je reconnais qu’il peut s’avérait utile lors de l’emploi d’un outillage  trés énergivore (poste à souder par exemple).

-l’alimentation : Autonomie en protéine et pour certaines vitamines y compris la vitamine C. (L’image des marins mourants du scorbut est obsolète). La pêche (de toutes sortes) et la chasse sous marine remplissent parfaitement leurs fonctions. Pour le reste les escales permettront de faire le plein en fruits, légumes frais et viande animale. Le bateau permet d’emmagasiner une quantité de nourriture phénoménale (j’avais à mon bord plus de 6 mois de nourriture, et autant pour l’apéro !!!) pour l’eau, la désalinisation, plus la récupération d’eau de pluie permettent l’autonomie complète quelque soit la durée.

-le véhicule : Très bon moyen de transport, pas de risque de bouchon, de routes coupées. L’autonomie et infini pour ce qui est des voiliers. Avec ce type de moyen de transport, le fusible, c’est vous !

-Habitation : Vous disposez de tout le confort que l’on peu avoir à terre dans une maison. C’est mieux qu’une cabane ou qu’un bivouac. Peut importe le climat. Si les risques se déplacent, vous vous déplacez aussi avec votre toit, votre famille au complet et toutes vos affaires.

- Le matériel : (presque) Plus de limite aux matériels emportés. Mais rien ne vous empêche d’avoir un BOB en cas d’évacuation, c'est meme necessaire. Le mien était dans un sac étanche attaché à mon BIB (radeau de sauvetage) avec quelques jours de nourritures, d’eau et du matériel de pêche ainsi que des vêtements chaud…

-Communication : Le téléphone, la VHF, la BLU, les moyens satellites rien ne manque, tout dépend de ses moyens financiers.

-Protection, attaque, risques :Moins de personnes au m², donc moins de risques potentiels. La défense d’un navire n’est pas bien différente de celle d’une habitation, sauf que les assaillants doivent également avoir ce type de moyen de locomotion. S’il y a un matheux dans le coin, il suffit de jouer avec les statistiques !

Le bateau est pour moi un moyen sure de mettre toute sa famille à l’abri. Certain me diront : « et les tsunamis, t’as pas pensé aux tsunamis. » j’ai vécu celui venant du japon, j’étais sur mon voilier. Et bien le meilleur moyen de protection est encore d’être en pleine mer. Quand l’alerte à sonner, tout le monde est parties se mettre à l’abri au large. On sent juste une  grosse houle. Le risque est pour ceux qui restent à terre.

Viens ensuite la question de l’achat ou la réquisition de ce genre de truc, et je vous dirais que la majorité des embarcations se situant dans les marinas française ne bougent quasiment jamais. La moyenne nationale est de 2 jours par an et par bateau…
Et pour tout ceux qui sont définitivement contre ce genre d’engin, pensez quand même que le bord de mer peut vous apporter toute les ressources vous permettant de vivre convenablement  voir mieux que dans les terres.

Peut être aurais je convaincu certain terriens, ou tout du moins fait réfléchir certain sur les atouts d’une fuite par la mer ou sur le littoral.


Dernière édition par venerable le Sam 21 Mar 2015 - 20:04, édité 1 fois

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

...

Message  venerable le Lun 8 Oct 2012 - 17:07

Que des terriens à l'horizon?

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  Android56 le Lun 8 Oct 2012 - 18:06

Hello humans Shocked
Alors tu aborde 2 grosse partie dans ton Texte , l'île et le bateau :
Oui c'est vrai que théoriquement pour ce qui est de l'île c'est intéressante mais surtout OU ? , oui l'île est le paradis du survivaliste personne pour être son ennemi , de grosse reserve de nourriture pour lui seul , une protection ( seul au milieu de l'eau Very Happy ), un habita préserver et cacher ......
Pour le bateau , oui le voilier est intéressant mais encore faut'il vivre près de la mer et avoir les moyens de la achat certes mais aussi de l'entretiens ... oui c'est vrai que le voilier 0 énergie dépenser , 100% gratuit pour les déplacement mais ne vaut'il pas faire un alliage île-bateau ce qui te permet de retourne a la terre mais d’être en sécurité sur ton île !



Bon pour l'île perso ....les bahamas me convient jeep
avatar
Android56
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 25/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  misdeb le Lun 8 Oct 2012 - 19:55

Salut !

Je trouve carrément intéressante cette option, quand on sait naviguer et qu'on a le bateau sous la main... Je crois que j'ai tout dit en fait, là Very Happy
J'adorerais pourvoir me le permettre (tiens tiens, faut que j'en tape deux mots au frangin... devil ), mais comme dit au-dessus, faut pouvoir se le payer, le voilier. Ou bien tant pis, en squatter un qui nous plaît le moment venu... jesors

misdeb
Niveau II
Niveau II

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

un mix des deux

Message  venerable le Mar 9 Oct 2012 - 9:36

Bien sur il y a la fuite en bateau, j’ai insisté dessus, par ce que je pense que c’est l’idéal, mais il y a plus simplement le littoral. Tous les bords de mer de France et de Navarre.
-Le climat y est souvent plus doux que dans les terres. Pas besoin d’avoir un sac de couchage -30°c.
-L’apport en nourriture y est plus simple. Pas besoin d’être un pécheur chevronné pour manger. Le simple ramassage de coquillages, crevettes, oursins ou de crabes peut suffire.
-l’eau y est en abondance (c’est le moins que l’on puisse dire…), et c’est assez aisé de la dessaler.

C’était surtout sur ces points que je voulais lancer le debat.

Le bateau c’est la cerise sur le gâteau, sécurité, mobilité, liberté. et bien sur le compromis bateau, île est fantastique, tu as raison Android56.
Son apprentissage est c’est vrai nécessaire, mais pas plus difficile que celle d’une voiture, ou d’une console de jeux (là, je parle pour moi !!!) boulet
Quand à son prix d’achat, vous seriez surpris. Bien moins cher qu’une ferme en mauvaise état en Ardèche ou ailleurs. Sauf si vous avez la folie des grandeurs, mais je ne pense pas que ce soit le cas ici. Je peux vous donnez des exemples concret de voilier tout équipé que je connais personnellement qui vous ferez changer d’avis.

Et reste ton idée misdeb que je partage, d’en squatter un le moment venu. Mais ça, c’est politiquement incorrect, donc ne développons pas ce sujet. niet


La mobilité est de tout temps un gage de survie. La sédentarisation l’est beaucoup moins à mon sens.

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  Android56 le Mar 9 Oct 2012 - 17:34

RE
ne t’inquiète pas ; mon point de chute ( mon habitation ) est sur la cote Very Happy , donc je connais le prix des voiliers et autres bateau , mais le prix cher n'est pas dans l'achat même mais dans les cout autre , car il y a tjrs du boulot sur un bateau !

Sinon , c'est vrai que le concept fuir par la mer est intéressant mais en ultime recours pour moi .....
Pour ce qui est de vivre sur la cote ; c'est vrai que la nourriture est abondante au niveau maritime mais encore faut'il avoir 2-3 connaissance study . Après le mieux est pour moi de vivre un peu en arrière de la cote et de partir sur la cote pour eau et nourriture , car vivre sur la cote elle même est très dur au niveau du logement et de son entretien ......

Bon voila A+
avatar
Android56
Niveau IV
Niveau IV

Masculin
Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 25/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  venerable le Dim 21 Oct 2012 - 14:51

C’est vrai il y a régulièrement des travaux à faire sur un bateau, et c’est comme pour une maison ou une voiture, si tu ne les fais pas par toi-même, cela te coute un bras. C’est pourquoi cela te pousse rapidement à être polyvalent. Et comme pour une maison cela dépend des choix que tu as fait. Vieille épave à retaper, ou juste à aménager, acier, alu ou polyester… et dans le milieu marin, tu trouves encore une entraide et le partage des connaissances.
Je m’apperçois en naviguant sur ce forum que beaucoup de sujets sur lesquels vous planchez font partit du quotidien des tourdumondistes, cela a été le mien pendant deux an. Alors même si le voilier ne vous plait pas, vous trouverez pas mal de réponses, comme la gestion ou la conservation des stocks de nourriture, les communications, l’orientation, les énergies renouvelables et autre sur des forums de voyage au long courts. Il doit être possible d’adapter ces réponses au milieu qui vous convient.

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  venerable le Dim 1 Mar 2015 - 13:28

Je suis assez curieux de savoir le % de personne vivant près du littoral ou ayant une quelconque connaissance du milieu marin.
Est ce que c'est la peur de la mer, ou plutôt la méconnaissance que vous en en avez qui vous fait occulter cette option. Est-ce seulement la distance qui vous en sépare ?

Peut-on être réellement persuadés de connaitre le lieu dans lequel on se trouvera au moment des emmerdes? Est ce donc raisonnable d'ignorer certaines solutions ? A moins d’être un sédentaire indéboulonnable, et de pas vouloir sortir de son village.  Et à quoi bon dans ce cas, faire le bilan de ces compétences…

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  SavageBeast le Dim 1 Mar 2015 - 18:26

Salut Vénérable... J'ai fait quelques sorties en zodiac en Méditerranée, par temps calme. Tant que l'on se déplace, tout va bien, mais si l'on met en panne, au bout de quelques minutes, je deviens verdâtre... J'aurai tendance à dire que je n'ai pas le pied marin...

lol!

A+. SB

_________________
"ADAPT OR DIE !" - Savage Beast
Welcome to the jungle ! It gets worse here everyday
Maintenant vous avez 2 choix : soit vous abandonnez, soit vous vous battez ! (Hadès in Lost Girl)
"I'm a monster when I have to be..." (Frank Roarke - Training Day)
avatar
SavageBeast
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2460
Age : 52
Localisation : Roumanie - Moldavie - Transnistrie - Ukraine - Suisse - Espagne
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  Ian Valtin le Dim 1 Mar 2015 - 20:10

@ SB, juste par curiosité est ce que sa te fait ça en eau douce ou seulement en mer ?

@ Vénérable, dans mon cas la fuite par la mer est toujours une option que je considère mais je met malheureusement beaucoup plus de temps que je ne le prévoyait pour avancer dans ce sens.
Séparation conjugal donc budget coupé en 2, changement de travail donc revenu moins conséquent que prévu = beaucoup de retard et d'autres priorités à gérer...
j'ai pas le mal de mer c'est déjà ça, des quelques ouvrages que j'ai parcouru c'est certain qu'il y a de quoi se nourrir sur le littoral (français) donc avant même de connaître l'océan je pense que le bord de mer fait parti des milieux à connaître, sa viendra.
Actuellement mes connaissances de parisien se limite à quelques plantes sauvages comestible du littoral, quelques expériences réussi de pêche au coup et au lancer, d'assez bonnes notions de natation; c'est à peu près tout  Neutral
D'ailleurs je pense qu'il est inutile d'apprendre à nager le papillon car lors d'un test en lac ,cette été, j'ai fait l'expérience de nager habillé et impossible d'y arriver avec des vêtements à cause des manches qui sont trop lourdes avec l'eau, le crawl est trois fois plus dur aussi, en mer le papillon avec les vagues c'est même pas la peine d'y penser. Dans une situation de survie on a plus de chance d'avoir à se jeter à l'eau ou d'y tomber habillé plutôt que de jouer à la course.
avatar
Ian Valtin
Niveau VII
Niveau VII

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  venerable le Dim 1 Mar 2015 - 21:11

Tu n’as pas de quoi avoir honte SB, j’ai moi aussi très souvent le mal de mer, et pourtant je suis souvent sur l’eau, dans l’eau ou sous l’eau. Même quand je vivais sur un bateau, je l’avais régulièrement en repartant en nav. Il faut faire avec, c’est comme ça.

Et comme tu le soulignes Ian, le littoral et un vrai garde mangé. De plus, les températures y sont toujours plus clémentes que dans l’intérieur des terres. Le jour on l’on ne pourra plus se chauffer, pourquoi aller vers les températures les plus froides ?

Pour la nage… brasse, crawl, mais surtout : nage sur le dos ! C’est bien plus reposant pour de très longue distance. Le but c’est l’endurance, la manière forte c’est peine perdu avec la mer.

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  Ian Valtin le Lun 2 Mar 2015 - 20:06

le fait de regarder l'horizon comme pour lutter contre le mal des transports peut il aider aussi à lutter contre le mal de mer ?
avatar
Ian Valtin
Niveau VII
Niveau VII

Masculin
Nombre de messages : 546
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  venerable le Lun 2 Mar 2015 - 21:52

Etre à la barre, aide grandement à lutter contre le mal de mer. Mais c’est plus le fait d’avoir l’esprit occupé que de regarder loin devant. Mais malgré tout, au bout d’un moment, suivant l’allure ou l’état de la mer, ou si tu te retrouves sur un mouillage qui roule, si tu dois être malade, t’es malade, y a rien à faire.
Apres y a des petits trucs qui fonctionnent bien, avoir l’estomac plein par exemple, éviter le café, manger des bananes (ça a le même gout en entrant qu’en sortant…c’est plus cool ) et sinon patches de scopolamine (ça dure 72h, c’est très bien pour les départ en nav, ensuite le corps s’habitue).

Ou sinon, les deux trucs les plus efficace à ce jour, tu vomis et tu attends que ça passe, ou bien tu restes sur le littoral ou sur un ile.

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  Thxlesith le Mar 3 Mar 2015 - 18:57

"venerable"
avoir l’estomac plein par exemple, éviter le café, manger des bananes (ça a le même gout en entrant qu’en sortant…c’est plus cool )
Un de mes profs de plonger a toujours eu un grand dicton pour ceux qui avaient le mal de mer: "Qui mange bien, vomi bien!"
avatar
Thxlesith
Niveau III
Niveau III

Masculin
Nombre de messages : 78
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 31/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  venerable le Dim 8 Mar 2015 - 13:36

Finalement, on en revient toujours au coté négatif qu’inspire la mer, ici le mal de mer.
On occulte ses richesses et ses atouts. Elle procure énormément de nourriture sans dépense de fatigue exagérée. Elle apporte de l’eau à profusion (en tirer de l’eau douce est assez simple), elle procure un climat bien plus doux que l'intérieur des terres. Etc.
Bref, c’est dommage de passer à coté… le littoral est riche.

Dans l’inconscient collectif, survie et survivalisme semble aller de paire avec foret, campagne, ou villes désertées. Je pose la question : ne serait ce pas le cinéma qui a imposé cette idée préconçue !!!
Rien qui ne se passe au bord de l’eau à part peut être : « Lost » et d’autre rare conneries du genre.
Je peux me tromper, mais il semble que le formatage créé par le cinéma, semble aussi avoir bien fonctionné dans ce domaine.

Autre possibilité, les survivalistes habitent uniquement à l’intérieur des terres, ne se déplacent jamais prés du littoral !  Mais alors, pourquoi ? Je ne suis pas sociologue, mais là, y a vraiment quelque chose à creuser !

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  venerable le Dim 12 Avr 2015 - 15:21

Que des points négatifs… non !

Comme on dit dans le milieu : reste 20 % de bonheur. En voila un bref aperçu.

Dites vous que sur ce vieux voilier de 35 pieds seulement, j’avais pour plus de 6 mois de vivres et d’apéro ( je n’aime pas être chargé), de l’eau et du carburant pour tenir  sans soucis (J’ai même revendu du GO à des pécheurs quelques semaines plus tard), de l’énergie électrique gratuite, des loisirs pour ne pas s’ennuyer et de quoi réparer pratiquement n’importe quoi.

Autonome ! Oui on peut l’être dans cet environnement ou en tout cas se rapprocher de l'autonomie. L’ile quand à elle donne les glucides superflus mais bien agréable pour le moral.
Chaque patate que vous voyez (rochés immergés) est un garde mangé.


_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  Vault le Dim 12 Avr 2015 - 18:36

Je trouve que la navigation en mer est vite dangereuse pour les novices ou les personnes qui ne sont pas complètement équipés. 

Je suis dans une région avec beaucoup de lacs, et la différence est impressionnantes.

Penser à une fuite par la mer ou l'océan me semble réservés à des personnes expertes dans ce domaine.

_________________
The greatest enemy will hide in the last place you would ever look
Julius Caesar. 75 BC
avatar
Vault
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1030
Age : 34
Localisation : RHA
Date d'inscription : 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  venerable le Dim 12 Avr 2015 - 20:23

C'est aussi dangereux qu'une fuite à travers la haute ou moyenne montagne sans aucune connaissance de celle ci. La dessus je suis d'accord avec toi.
Mais c'est comme tout, ça s'apprend.

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  Vault le Lun 13 Avr 2015 - 2:18

Tu as tout à fait raison.

Je trouve que les voies maritimes (avec mes connaissances) sont intéressantes via une approche fluvial, même si les nombreuses écluses apportent des soucis de sécurité.

Néanmoins, pour déplacer de bonne quantité de ressource, en silence, peut être qu'un canoë gonflable (pas les trucs pour les mômes hein Wink ) peut être sympathique et intéressant. Sans compter que c'est utile pour la pêche dans certains cas. 

Beaucoup de peuple autrefois utilisait les canaux pour transporter des ressources ou se déplacer.

Il y a aussi les bateaux vikings qui étaient adaptés pour la mer comme pour les fleuves, mais je ne sais pas si il existe un équivalent moderne.

_________________
The greatest enemy will hide in the last place you would ever look
Julius Caesar. 75 BC
avatar
Vault
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1030
Age : 34
Localisation : RHA
Date d'inscription : 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  Kalach85 le Ven 25 Mar 2016 - 14:48

J'habite sur la côte atlantique et j'avoue que de prendre la mer ne me dérangerais pas. d'ailleurs je compte commencer l'initiation nautique d'ici quelques semaines.
Je  rejoinds venerable  pour vous faire comprendre que c'est une des meilleurs moyen pour éviter de se mettre en danger  comme en cas de guerre civil , Attaque nucléaire ect..
une fois éloigner de la coté , j'ai pensé aux souci suivants: la marée , la météo , Les autre navire  marchands ou plaisance , les conténnaires  perdu en mer! , beaucoup de navire de plaisance ont coulés comme ça , biensûr les banc de sable , les coraux ! Tous ça pour vous dire que ci vous choisissez cette voie , vous aurez aussi votre dose d'aventure !
Par contre , il me semble  que pour naviguer sur un voilier , le permis côtier et hauturier  ne sont pas obligatoire pour vous conseillez au mieux ne vous improvisez pas marin et formez vous AVANT de faire le grands saut .

Une petite anecdote : Il y'a quelques année , en plein période estivale   , nous décidons  d'aller nager jusqu'à la dernière bouée de la zone  "surveiller"  . Le drapeau était rouge et forcément la baignade interdite donc à nos risque et périls . Nous nous jetons à l'eau , luttons contre les vagues sans trop de problème  ! j'arrive le premier à la bouée  , mon ami était proche de moi genre  4 ou 5 mètre  sans avoir  pied et la frayeur a commencée . On rigolait, je retourne la tête derrière moi  , la vague se formait à même pas 10 mètre  , je serais incapable de vous dire combien elle faisait de haut ! mon Ami me crie "fais gaffe" ! le seul truc que j'ai eu le temps de faire en étant relativement confronté  "au pire" me boucher le nez  en me laissant emporter par la vague . Quand la vague c'est écrasé , ça nous a entrainé au fond , une fois remontés à la surface palpitations , sang sur le visage on a été séparer d'au moins 15 / 20 mètres. ON regagne le rivage  et nous nous allongeons sur le sable en faisant le constat.

Pour ma part: Ma tête a heuté le sable  quand j'ai été entrainer au fond carrément avec les traces de sable et gravillons sur le coté droit du visage  ci j'aurais heurté un rocher c'étais fini...
Pour mon Ami:  Juste marquer par le sable  et gravillons sur l'épaule gauche.


En conclusion:  Deux facteurs chance: 1) pas de rocher  2) La vague nous à pas aspirer :   Ne jamais sous estimer  la force de la mer  et respectez les drapeaux de baignade   même ci vous êtes habitué à nager en mer comme nous , un accident est vite arrivé sans ces facteurs chances , on aurait pu y rester! Garder ç en tête " l'inconscience tue"

Kalach85
Niveau III
Niveau III

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 31
Localisation : la roche sur yon
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  Vault le Ven 25 Mar 2016 - 15:16

Bonjour,

Les permis sont liés au moteur, et en mer, même avec un voilier, il faut un moteur en cas de soucis je pense.

Un 6CV sans permis, électrique ou thermique, ne permet pas de lutter contre les courants, et c'est difficile de mener un voilier dans une tempête par exemple.

Je sais que passer le permis n'est pas passionnant, mais c'est quant même un plus en terme de connaissance ou de droits.

A+

_________________
The greatest enemy will hide in the last place you would ever look
Julius Caesar. 75 BC
avatar
Vault
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1030
Age : 34
Localisation : RHA
Date d'inscription : 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  venerable le Ven 25 Mar 2016 - 16:16

Bon, on va remettre les choses au clair, par ce que c'est pas simple, simple.
Il n’y a pas besoin de permis pour naviguer en voilier, simplement par ce que le moteur n’est pas le moyen de propulsion principal. Donc même avec un 50 cv diesel au cul du voilier, pas besoin de permis (c'est un rapport voilure/poids).  C’est pour cette raison que beaucoup de touriste louent ou achètent  des catas pour naviguer sans contrainte ; mais aussi sans aucune connaissance de la voile, et c’est là que ça devient dangereux.

Il existe différentes catégories de navigation en voilier qui est définit par  la distance jusqu'à laquelle un navire peut s'éloigner d'un abri, à laquelle s’ajoute la catégorie de conception correspondant à la capacité du navire à supporter une certaine force de vent et une hauteur maximale de vague.si c’est une BAD mobile que vous envisagez, vous devrez être en "A" et "1ere catégorie". A ceci, correspond un matériel de sécurité obligatoire qui coute cher.  

Comme si c’était pas assez compliqué, dès le 1er janvier 2017 les moyen de communication vont devenir obligatoire (VHF mobile, VHF fixe et radio balise marine Cospas-Sarsat 406 MHz au delà de 60 milles) et pour utiliser ce matos vous aurez le choix entre permis ou vous contenter du CRR( Certificat Radiotéléphoniste Restreint).
Dans la réalité, tous les voiliers hauturier sont déjà équipés de tout le nécessaire et même du superflu, y compris la communication par satellite, ça ne va pas changer la vie des marins, ça va juste emmerder les pseudos bobo baroudeur.

Sur mon voilier d'environ 36 pieds (petit moteur de 29 cv diesel), j’avais comme tous mes collègues, VHF portable étanche, VHF fixe, émetteur récepteur BLU (compliquer à utiliser, capacités dépendante de la MTO, mais ça reste le top, possibilité de récupérer les prévisions MTO), et téléphone satellite + une balise de détresse. (Et dire que je ne suis pas foutu de me servir d’un smartphone !!!) boulet

Donc le permis, on peut s’en passer, mais les connaissances, non ! Reste l’expérience en mer et les clubs de voiles, voire mieux : l’expérience en hauturier dans les clubs de voile, type Glenans… la météo ça s’apprend, la navigation et ses règles ça s’apprend (y a des règles même en haute mer, faut pas croire que tout se fait « à la v’la que j’te pousse », affronter une tempête ça s’apprend aussi. Pour ça il faut avoir confiance en son bateau, le connaître parfaitement, connaître ses capacités et ses réactions dans le mauvais temps (celle du voilier), sinon c’est le crash.

Passé ces détails, vous vous éloignez des dangers liés au monde terrestre, les risques étant souvent proportionnels au nombre d’humain vivants. Vous évitez même les problèmes de tsunamis (j’ai vécu celui du Japon).

_________________
J’ai le plus profond respect pour le mépris que j’ai des hommes

Live long and prosper!
avatar
venerable
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 47
Localisation : en altitude
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite vers la mer

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum